• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Benoît Delépine et Gustave Kervern, les réalisateurs du film Saint Amour, réagissent à l'actualité Normande

Benoît Delépine et Gustave Kervern, les réalisateurs du film Saint Amour, étaient nos invités ce mardi 17 février. Ils ont parlé de leur film mais aussi de l'actualité du jour: les salariées Jeannette et le malaise dans le monde paysan. 

Par Elise Ferret

Dès le début de l'interview, Benoît Delépine et Gustave Kervern réagissent à notre actualité régionale. 

"Je voudrais d'abord féliciter les Jeannette. Cela nous fait penser à notre film Louise Michel. Les Jeannette ont réussi leur coup donc on est très fiers d'elles." Gustave Kerven et Benoît Délépine

 En effet, un reportage vient d'être diffusé à l'antenne à ce sujet. Les salariées ont été reçues à l'Assemblée Nationale pour fêter leur année de reprise d'activitée. Autre thème évoqué, l'agriculture et la détresse du monde paysan. Benoît Délépine prend alors la parole pour parler de lui et de cette problématique par la même occasion 

"Mon père me disait déjà à l'époque, il a une petite ferme en Picardie, qu'il avait fait ce métier pour être indépendant et finalement il s'était retrouvé ouvrier chez Bonduelle mais sauf que c'était lui qui payait les machines. La problématique n'est donc pas neuve." Benoit Délépine


Benoît Delépine et Gustave Kervern

Le film

Tous les ans, Bruno fait la route des vins… sans quitter le salon de l’Agriculture ! Mais cette année, son père, Jean, venu y présenter son taureau champion Nabuchodonosor, décide sur un coup de tête de l’emmener faire une vraie route des vins afin de se rapprocher de lui. Et s’ils trinquent au Saint-Amour, ils trinqueront bien vite aussi à l’amour tout court en compagnie de Mike, le jeune chauffeur de taxi embarqué à l’improviste dans cette tournée à hauts risques entre belles cuvées et toutes les femmes rencontrées au cours de leur périple.
Bande annonce Saint Amour


Sur le même sujet

Remade, manifestation des salariés

Les + Lus