Blocage des ponts par les éleveurs : quelles conséquences économiques ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par M.S.

Les éleveurs laitiers, bovins et porcins, qui manifestaient pour être rémunérés de manière plus juste, ont bloqué les ponts de Normandie et Tancarville. La Chambre de commerce et d'industrie du Havre estime avoir perdu près de 460 000 euros.

Après les manifestations vient l'heure des comptes. Les éleveurs laitiers, bovins et porcins ont bloqué et installé des barrages filtrants sur les ponts de Normandie et de Tancarville entre le 21 et le 23 juillet 2015. Ces actions spectaculaires, qui visaient principalement les poids-lourds transportant de la viande étrangère, ont également arrêté des véhicules particuliers.



Avec le manque à gagner dans les péages et les frais de remise en état, la Chambre de commerce et d'industrie du Havre (CCI), qui gère les ponts de Normandie et de Tancarville, estime avoir perdu 460 000 euros. Elle a porté plainte contre X vendredi 25 juillet. Cette plainte étonne les éleveurs, qui estiment n'avoir pas bloqué les péages. Leurs actions ont également affecté les entreprises de transport, comme cette PME d'Evreux (Eure), dont nos journalistes ont rencontré le directeur.



VIDEO : Regardez le reportage d'Emmanuelle Partouche et Angèle de Vecchi avec les interviews de :

  • Pierre Le Baillif, président des Jeunes agriculteurs
  • Louis-Michel Barraud, gérant d'une compagnie de transport routier


 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité