L'abbaye de Saint-Martin de Mondaye cherche des bonnes âmes pour rénover sa grange aux dîmes

près de 780 000 euros qui ne vont pas tomber du ciel mais peut-être, un peu, de votre porte-monnaie... / © Abbayedestmartindemondaye
près de 780 000 euros qui ne vont pas tomber du ciel mais peut-être, un peu, de votre porte-monnaie... / © Abbayedestmartindemondaye

Les moines posent une nouvelle fois pour la bonne cause. La dernière du genre, c'était en 2017, pour remplace les fenêtres. Cette année, c'est le magnifique bâtiment de la grange aux dîmes qui est en danger. Un bâtiment classé patrimoine historique : ils cherchent près de 780 000 euros.

Par Alexandra Huctin

C'est toujours à la fois esthétique et sympathique. Pas de doute, les moines de l'abbaye de Juaye-Mondaye près de Bayeux, dans le Calvados, ont le sens de la communication.
Il y a deux ans, ils posaient devant les fenêtres de l'abbaye, à la manière d'une publicité pour parfum, afin de financer la réfection de toutes ces ouvertures.

Mais aujourd'hui le toit de la grange aux Dimes menace de s'effondrer : pigeons, ardoises cassées, et toiture perméable menacent l'ensemble. 

Cette fois, ils ont donc besoin de bonnes âmes pour rénover la grange aux dîmes. "Il s’agit de l’imposant bâtiment, de 34 m de long et de 9 m de large situé dans le prolongement de l'hôtellerie."

La comunauté est née au XIIIème siècle sur la colline de Mondaye, près de Bayeux. Aujourd'hui une quarantaine de moines de 28 à 91 ans continuent d'y vivre.
 
"D’autres de nos frères vivent également aux prieurés de Conques, sur le chemin de Compostelle, et de Laloubère, près de Lourdes", précise  l'Abbé de Mondaye dans son appel aux dons. 
 

Voilà déjà une douzaine d’années que nous sollicitons votre générosité pour nous aider dans nos multiples projets de restauration afin de pouvoir mieux répondre à notre vocation d’accueil au sein de notre hôtellerie, ainsi qu’à notre vocation missionnaire au service des paroisses qui nous sont confiées. (F. François-Marie - Abbé de Mondaye)

 
Aujourd’hui, ils engagent des travaux dans la ferme abbatiale, car il devient urgent de restaurer l’ancienne grange aux dîmes, classée au titre de Monument Historique. / © AbbayeStmartindeMondaye
Aujourd’hui, ils engagent des travaux dans la ferme abbatiale, car il devient urgent de restaurer l’ancienne grange aux dîmes, classée au titre de Monument Historique. / © AbbayeStmartindeMondaye


Les normands ont l'habitude des campagnes de communication pleine d'humour de la part des moines de Juaye-Mondaye .

VIDEO- France3 Normandie -Juin 2017 - Après avoir fait appel à la générosité des internautes via des vidéos humoristiques pour rénover deux bâtiments, les moines de Juaye Mondaye ont refait parler d'eux via une photo. Ils cherchent des fonds pour changer toute les fenêtres de l'abbaye. 
 
Le buzz de l'Abbaye
 

La grange servait pour les concerts ou verres de l'amitié 


"Dans le passé, nous utilisions cet espace de 240 m2 pour des événements paroissiaux (verres de l’amitié, pique-nique…), pour des manifestations culturelles (concerts, théâtre…), ou pour l’accueil de groupes de jeunes en séjour à l’hôtellerie. Aujourd’hui, les contraintes drastiques des normes de sécurité nous en interdisent l’usage, à moins d'engager d’importants travaux. Or son usage nous est devenu indispensable pour répondre aux sollicitations croissantes des activités de la paroisse et de l’hôtellerie."



You tube - C'est une communauté qui adore communiquer en vidéo ! 
 
Juaye Mondaye : qui sont-ils à l'abbaye ?

A cause des normes administratives pour les établissements recevant du public, la refection de toiture, les sanitaires, la maçonnerie, etc... la facture s'élève tout de même à 777 980 euros. 
Un don peut-être fait en cliquant sur ce lien
 

 

Sur le même sujet

Les + Lus