Attaquée par un dogue argentin, la joggeuse grièvement blessée raconte son expérience traumatisante

Image d'archives. Un dogue argentin blesse grièvement une joggeuse / © PHOTOPQR/LA PROVENCE
Image d'archives. Un dogue argentin blesse grièvement une joggeuse / © PHOTOPQR/LA PROVENCE

Dorothée Lucas a été violemment mordue par un chien, alors qu'elle faisait un jogging entre Avenay et Esquay-Notre-Dame (14). Grièvement blessée, elle nous raconte ces longues minutes où elle s'est vue mourir. 

 

Par Pauline Comte

Il est 8h30 samedi 9 novembre, lorsque Dorothée Lucas emprunte un chemin de randonnée pédestre de la campagne calvadosienne, entre Avenay et Esquay-Notre-Dame, au sud de Caen. La jeune femme de 36 ans a l'habitude d'y effectuer son footing. C'est ici qu'elle est attaquée par un dogue argentin, un molosse imposant qui peut atteindre les 70 centimètres de haut et les 45 kilos.

Mordue aux bras, à la fesse et à la lèvre

Lorsqu'elle aperçoit la présence du chien, elle adapte son allure. "J'ai marché pour ne pas surprendre le chien", explique la joggeuse. Mais lorsqu'elle arrive à quelques mètres de l'animal, la laisse échappe à la maîtresse. Celle-ci se trouve dans l'impossibilité de le maîtriser.

Le molosse s'en prend alors à Dorothée. : "il m'a sauté dessus", raconte-t-elle. Le dogue argentin revient à la charge une dizaine de fois. Il mord la jeune femme aux deux bras, à la fesse et à la lèvre. "J'ai essayé de rester debout le plus possible. Je me suis débattue et j'ai mis mes bras en croix pour protéger ma carotide et mon visage", se souvient la trentenaire encore sous le choc.

"Pendant un instant, je me suis dit : je ne vais pas y arriver, je vais y passer. J'ai eu l'impression de me vider de mon sang.", Dorothée Lucas mordue à plusieurs reprises par un dogue argentin. 
 


De la chirurgie réparatrice et 15 jours d'ITT

Son moral est au plus bas. Dorothée redoute le regard des gens. Elle devra subir une opération de chirurgie réparatrice du visage, la lèvre supérieure étant en partie arrachée.

Et la jeune femme, esthéticienne de profession, s'inquiète pour son travail et pour sa situation financière. Aujourd'hui, son bras gauche ne répond plus comme avant."Je recommence tout juste à bouger mon bras. Je ne peux toujours pas écrire et j'ai du mal à enfiler un pantalon toute seule", constate Dorothée cinq jours après les blessures. 15 jours d'ITT (incapacité totale de travail) renouvelables lui ont été precrits après sa prise en charge au CHU de Caen.
 
Le chien est revenu à la charge à plusieurs reprises. La joggeuse est grièvement blessée au bras. / © DR
Le chien est revenu à la charge à plusieurs reprises. La joggeuse est grièvement blessée au bras. / © DR
 

Le chien aurait "déjà mordu

Le dogue argentin est un chien haut sur pates, musclé et doté d'une mâchoire puissante. Il est traditionnellement utilisé pour la chasse au puma et au sanglier en Argentine. "La propriétaire du chien qui m'a attaquée vit en face d'une école maternelle et primaire", explique Dorothée. Et selon la blessée, l'animal aurait "déjà mordu d'autres chiens et [aurait] tenté de s'en prendre à des humains".

"Cela m'inquiète, le chien n'a pas été retiré à sa propriétaire. Il pourrait attaquer d'autres personnes. Beaucoup d'enfants passent par le chemin que j'ai emprunté", raconte la joggeuse troublée. Pour que la scène cauchemardesque ne se reproduise pas, Dorothée Lucas a porté plainte. "Je n'ai rien demandé samedi quand le chien m'a sauté dessus. Depuis, ma vie a basculé", confie la trentenaire des larmes dans la voix. 

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus