Bayeux : 300 personnes réunies en hommage aux deux frères morts dans un accident de voiture

Bayeux : marche blanche en hommage aux deux frères morts dans un accident de voiture / © JY Gelebart / France 3 Normandie
Bayeux : marche blanche en hommage aux deux frères morts dans un accident de voiture / © JY Gelebart / France 3 Normandie

Le 9 novembre dernier, deux jeunes d'une même famille de Bayeux, l'un mineur, l'autre dans la vingtaine, mourraient dans un accident de voiture survenu un samedi après-midi aux alentours de 14 heures. Une semaine après l'accident, 300 personnes se sont réunies pour rendre hommage à Luan et Julien.

Par L.A.

Deux jeunes meurent dans un accident de la route près de Bayeux

Il pleuvait beaucoup ce jour-là. Samedi 9 novembre 2019, un accident de la circulation se produit à 14h16 sur la D126, à la sortie de Bayeux, sur la commune de St Vigor le Grand, en direction d'Equay-sur-Seulles.

A cause des précipitations abondantes, la voiture des deux jeunes hommes aurait pu perdre de l'adhérence et quitter la route. 

Ce double accident mortel fait deux victimes : deux jeunes d'une même famille Luan 15 ans et Julien 24 ans. Dans le second véhicule, une femme de 63 ans blessée a été transportée vers le Centre Hospitalier de Bayeux en Urgence relative.

300 personnes réunies pour la marche blanche organisée en hommage aux deux jeunes décédés

Une semaine plus tard, près de 300 personnes se sont réunies sur les lieux de l'accident pour rendre hommage aux deux jeunes victimes. La marche blanche est organisée par leurs amis.

300 personnes réunies pour la marche blanche organisée en hommage aux deux frères décédés

Devant cette foule en T-Shirt blanc, l'un des amis de Luan prend la parole "Tous les soirs on était ensemble, on faisait peut-être des conneries, on était jeunes, on était cons. Mais tous les projets qu'on avait, on va les faire, juste pour lui, juste pour eux" . Il remercie tous ceux qui se sont déplacés, très touché par le nombre de personnes venues à cet hommage.

La maman de Luan s'est ensuite adressée aux jeunes présents dans le cortège :"j'ai envie de vous dire, les jeunes, faites attention à vous. D'un claquement de doigts on peut tout perdre. C'est horrible de perdre un fils et moi j'en ai perdus deux, parce que Julien c'était comme mon fils".
 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus