PHOTOS. 80 ans du Débarquement. Des chars, jeeps, motos britanniques défilent pour la traditionnelle Liberty parade

Pour clore cette semaine de commémorations du 80ème anniversaire du Débarquement, 350 véhicules britanniques de collection datant de la Seconde Guerre mondiale ont défilé dans les rues de Bayeux (Calvados) pour la traditionnelle Liberty parade.

Drapeaux français et britanniques à la main, le public est venu par milliers pour acclamer la traditionnelle Liberty parade ! On peut entendre "God save the queen" ou encore "Vive la France". Tous sont impressionnés par les chars, les motos, les jeeps, les ambulances britanniques datant de la Seconde Guerre mondiale. Un "pipe'band", groupe de cornemuse ouvre même le défilé en musique.

Des collectionneurs britanniques

Appareil photo à la main, ils immortalisent le moment. Plusieurs avions de collections font le show dans le ciel. Des enfants eux donnent une petite tape à la main de certains propriétaires de ces véhicules : "Maman regarde, on peut avoir la même voiture ?", demande le petit Damien, 6 ans, à sa mère, en pointant du doigt une jeep.

Toutes ces voitures sont venues du Royaume-Uni pour l'occasion, dans le cadre de la British D-Day week. Des collectionneurs qui sont fiers d'être là :"Regardez ces paysages plein de symboles comme le cimetière britannique de Bayeux ou encore le musée de la Bataille de Normandie, c'est magique", nous dit Jason, un Londonien installé dans sa jeep. "Je voulais être là en hommage pour nos compatriotes qui ont libéré Bayeux", explique James qui vit à Liverpool.

Bayeux, capitale de la France libérée

En effet, le mercredi 7 juin 1944, à 10h30, au lendemain du Débarquement, les soldats anglais des Sherwood Rangers Yeeomanry et de l'Essex Regiment reprennent Bayeux. La ville devient le temps de l’été 1944, la capitale symbolique des territoires libérés jusqu’à la libération de Paris le 25 août.

La Liberty parade a lieu tous les 5 ans et pour la première fois en raison des élections européennes, l'événement se déroule sur le périphérique sud (Liberty Alley) de la première ville libérée de France continentale : "Il y a plus de place, on voit bien tous les véhicules, on n’est pas tous les uns sur les autres, c'est génial", lance une spectatrice. Au total, 25 000 personnes ont assisté à l'événement. 

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité