Cabourg : comment la ville rend hommage à l’écrivain Marcel Proust

L’histoire de Cabourg est étroitement liée à celle de Marcel Proust. A l’occasion du 150ème anniversaire de la naissance de l'écrivain, France 3 Normandie vous propose de découvrir le nouveau musée consacré à la Belle Epoque et à Marcel Proust, depuis Cabourg bien sûr.

Une statue à taille réelle du célèbre écrivain Marcel Proust dans les jardins du casino de Cabourg
Une statue à taille réelle du célèbre écrivain Marcel Proust dans les jardins du casino de Cabourg © France 3 Normandie

Cabourg, cette station balnéaire située sur la côte normande était le lieu où l’écrivain Marcel Proust séjournait tous les étés de 1907 à 1914. Un lieu intime et littéraire entre Deauville et Caen qui donne encore aujourd’hui un petit supplément d’âme à cette ville qui n’a jamais oublié l’homme de lettres.

Le premier séjour de Marcel Proust dans la station balnéaire remonte à ses 7 ans pour y apaiser ses crises d’asthme. 

"Il a déjà fait de longs séjours à Cabourg, et sur la côte normande en général, d'abord après sa crise d'asthme, raconte Jean-Paul Henriet, spécialiste de Marcel Proust. "Il est né en 1871, et sa première crise d'asthme a lieu en 1880 à l'âge de 10 ans. Il décide en 1906 de quitter Paris. Il ne trouve pas de location qui lui convient..."

En 1907, il voit dans le quotidien où il écrit depuis de longues années, Le Figaro, "un palace a ouvert sur la côte normande" et il décide d'y venir pour traiter son asthme car les médecins lui recommandent un air pur, un air marin, un air sans graminée, un air sans pollen. Il ne pouvait pas mieux trouver que la Côte Fleurie, et en particulier Cabourg qu'il avait déjà beaucoup apprécié dans ses deux séjours précédents.

Jean-Paul Henriet, spécialiste de Marcel Proust

Extrait de l'émission spéciale Marcel Proust : intervenant Jean-Paul Henriet

Mais c’est à l’âge adulte qu’il appréciera la ville de la côte fleurie : de 1907 à 1914, le jeune Parisien y passe ses étés. La cité lui inspirera : A l’ombre des jeunes filles en fleurs, deuxième tome de A la recherche du temps perdu.

Aujourd’hui encore Cabourg se souvient de Marcel Proust : un buste sur la place du casino ; le nom de l’auteur donné à la promenade le long de la mer ; en 2019, l’ensemble des jurés du Prix Goncourt sont venus à Cabourg pour annoncer la 3ème liste et ce, pour célébrer le centenaire du Goncourt attribué à Marcel Proust.

Marcel Proust représenté par un buste sur la place du casino de Cabourg
Marcel Proust représenté par un buste sur la place du casino de Cabourg © France 3 Normandie
Le nom de l’auteur donné à la promenade le long de la mer
Le nom de l’auteur donné à la promenade le long de la mer © France 3 Normandie

La villa du temps retrouvé

La ville de Cabourg a décidé de dédier un musée à la Belle Epoque : La Villa du Temps retrouvé. Il ouvrira prochainement ses portes. Marcel Proust a aussi toute sa place dans ce musée-maison.

Marcel Proust, c’est à la fois, l’ambassadeur de la ville, c’est celui qui a fait en sorte que la ville rentre dans l’immortalité littéraire, ce qui est finalement exceptionnel et qui a transformé Cabourg en un personnage de roman parce que dans « A la recherche du temps perdu », Cabourg est un personnage à part entière, transformé sous le nom de Balbec, cette ville un peu imaginaire, ce condensé de toute la côte Fleurie. Il a fait en sorte que cette ville devienne un personnage de roman.

Tristan Duval, Maire de Cabourg

 

La Villa du temps retrouvé
La Villa du temps retrouvé © France 3 Normandie
La Villa du temps retrouvé
La Villa du temps retrouvé © France 3 Normandie
La Villa du temps retrouvé
La Villa du temps retrouvé © France 3 Normandie

Le visiteur pourra y découvrir grâce à une scénographie animée, ce qu’a été cette période courant de la fin du XIXème siècle jusqu’à la Première Guerre mondiale. Le lieu d’exposition de 600m2 aura pour vocation de montrer la vie quotidienne en ce temps. 350 œuvres et objets orneront le musée : peintures, dessins, meubles, tout objet rappelant cette époque réputée faste.

La Belle Epoque

Synonyme de la nostalgie du temps qui passe, la Belle Epoque a toujours été l’objet d’admiration. À cela plusieurs raisons : les avancées sociales apparaissent avec la création des syndicats, le pluralisme politique voit le jour avec les premiers partis politiques européens de plus en plus influents. Les progrès techniques sont considérables comme l’invention de la radio et la découverte de la radio activité. L’Exposition Universelle de 1889 à Paris met en avant ces progrès technologiques. Enfin, la mémoire collective situe souvent la fin de la « grandeur française » après la Première Guerre mondiale ce qui rend encore plus attrayante la période de la Belle Epoque.

D'ailleurs, l'office de tourisme est fier de nous présenter l'attractivité touristique de la ville par ces magnifiques images :

Les rues cabourgeaises et leurs magnifiques villas Belle Époque sont une invitation à la rêverie ! 😍 📸 Instagram I @o_reilly_s, @cbv75, @manonlln, @lesaventuresdecaro, @armelle.jouanno56

Publiée par Cabourg Tourisme sur Samedi 13 mars 2021

Vous l’aurez compris, la ville de Cabourg n’a pas fini de vous charmer : retrouvez le plaisir nostalgique d’une autre époque, découvrez un sentier idéal pour se balader le long de la Promenade Marcel Proust, ou simplement farniente sur la plage avec un ouvrage de Marcel Proust, la ville romantique riche en patrimoine n'a pas fini de nous étonner. 

REPLAY. Emission spéciale : "À la recherche de Marcel Proust"

Une émission inédite à découvrir samedi 10 avril à 12h55 sur France 3 Normandie et ici en VOD : 

A la recherche de Marcel Proust
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
livres culture littérature pays d'auge côte fleurie nature parcs et régions naturelles à l'antenne vos rendez-vous