Les agriculteurs maintiennent la pression à la préfecture de Caen

Une petite centaine d'éleveurs du Calvados ont convergé tôt ce matin vers la préfecture de Caen. Ils souhaitent que les industriels respectent la hausse des prix. Ils demandent une rencontre, sinon ils poursuivront le mouvement de blocage.

© Florent Turpin
Depuis la fin de la crise agricole, la tension n'est pas retombée. Une centaine d'agriculteurs ont positionné leurs tracteurs devant la préfecture de Caen, tôt ce matin. Plusieurs arrêts de bus du centre-ville ne peuvent donc être desservis.

Le non-respect de la hausse des prix du lait et des viandes par les industriels irritent particulièrement les s éleveurs du Calvados et de la France entière. Ils ont profité du mauvais temps qui ne permet pas le travail des champs pour exprimer leur désaccord. Ils souhaitent que l'Etat fasse respecter les quotas aux industriels.

Après avoir bloqué Caen en attendant la venue du ministre de l'agriculture, les agriculteurs reproduisent le même schéma et veulent rencontrer les industriels de la filière pour libérer les lieux. 

Une réunion est prévue cette après-midi avec les acteurs du secteur. A suivre...

Reportage de Nicolas Corbard et Cyril Duponchel

Intervenants:

-Christian Duchemin, producteur de viande, de pommes-de-terre et de céréales à Tourville-sur-Odon
-Sébastien Debieu, secrétaire général de la FDSEA du Calvados

durée de la vidéo: 01 min 32
Les agriculteurs mettent la pression sur l'Etat à Caen

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie