Cet article date de plus de 6 ans

Ouistreham: levée du piquet de grève à la Brittany mais la CGT dénonce "un acte de piraterie"

Les dockers grévistes ont levé leur piquet de grève en fin de journée ce lundi 11 mai. Une rencontre avec la direction est prévue ce mercredi. Parallèlement, la CGT des marins du Grand Ouest dénonce l'opération "commando" menée dans la nuit de samedi à dimanche.
Les dockers de la Brittany Ferries ont levé leur piquet de grève en fin de journée ce lundi
Les dockers de la Brittany Ferries ont levé leur piquet de grève en fin de journée ce lundi
Surprise en fin de journée ce lundi. Les dockers grévistes de la Brittany Ferries, très remontés après l'opération menée par leur patron et un groupe de producteurs de légumes dans la nuit de samedi et dimanche, ont finalement décidé de lever provisoirement leur piquet de grève en attendant la rencontre prévue avec la direction ce mercredi. Depuis un mois, ils demandent à la direction de la compagnie une revalorisation de 4 à 5 % des salaires pour les plus jeunes et une remise a niveau de ceux des remplaçants par rapport aux titulaires.

Parallèlement, la CGT des marins du Grand Ouest s'est fendu d'un communiqué particulièrement virulent à l'égard de la direction de la Brittany Ferries, qualifiant l'opération visant à récupérer le Mont-Saint-Michel (bloqué depuis le 6 mai) d' "acte de piraterie" qui "a fâché le secteur maritime". Le syndicat déclare qu'il "soutiendra les actions qui dans les ports combattrons ces pratiques scandaleuses, et celles à venir dans tous les ports qui réagiront à cette ignominie".

Reportage d'Hélène Jacques et Stéphanie Lemaire
Intervenant:
- Christian Seuret, propriétaire de 5 restaurants

durée de la vidéo: 01 min 16
Brittany Ferries: le point sur la grève

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
brittany ferries mouvement social transports maritimes entreprises économie