• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Affaire Benalla : Public Sénat évoque un comportement inapproprié lors d'un meeting à Caen en 2017

Archives, manifestation du 1 er mai 2018 / © MAXPPP
Archives, manifestation du 1 er mai 2018 / © MAXPPP

La chaîne Public Sénat explique avoir alerté l'équipe de la République en Marche sur  le comportement d'Alexandre Benalla qui avait ceinturé un journaliste et lui avait arraché son accréditation, lors du meeting du candidat Emmanuel Macron, en mars 2017 à Caen.

Par L.A.

Le 4 mars 2017, le candidat à la Présidentielle Emmanuel Macron est en meeting au Parc des expositions de Caen. Parmi les journalistes qui suivent son déplacement : une équipe de Public Sénat.

Sur leur site web, ils racontent : " à l’arrivée du candidat, un de nos journalistes s’approche pour faire quelques clichés. Le service d’ordre à cran le repousse une première fois, avant l’intervention musclée d’Alexandre Benalla."

Sur la vidéo publiée par la chaîne, on voit nettement Alexandre Benalla ceinturer le journaliste (qui a son appareil photo à la main) et le repousser très énergiquement quelques dizaines de mètres plus loin, puis il lui retire son accréditation du cou.

Après cet incident, Public Sénat dit avoir adressé un courrier à l'équipe d'Emmanuel Macron pour signaler le comportement du service d'ordre.

Pourquoi parle-t-on d'Alexandre Benalla ?

Une vidéo montrant un homme, identifié comme étant Alexandre Benalla et frappant un manifestant à terre, en marge des manifestations du 1er mai a été publiée le 18 juillet par le journal Le Monde. A cette époque, Benalla était adjoint au chef de cabinet du président de la République. Il a été mis à pied pendant deux semaines, puis il a été réintégré à un autre poste.

Sur la vidéo, l'homme portait un casque de policier de la préfecture de police de Paris. Une enquête préliminaire a été ouverte jeudi par le parquet de Paris pour "violences par personne chargée d'une mission de service, usurpation de fonctions, et usurpation de signes réservés à l'autorité publique".

Sur le même sujet

Manifestation des agents EDF devant la centrale thermique du Havre

Les + Lus