Alizé Cornet gagne l'Open de Caen face à la septième mondiale Anett Kontaveit

Publié le Mis à jour le
Écrit par Loeiza Larvor

C'est la première française à remporter le tournoi de l'Open de Caen. Alizé Cornet a gagné son match face à la septième mondiale Anett Kontaveit après 2 h 20 de jeu. L'Estonienne s'est inclinée en trois sets face à la Française : 7-5, 6-7, 6-2.

Les deux femmes ont livré un beau spectacle au Zénith de Caen ce mercredi 15 décembre dans la soirée. Alizé Cornet (60e au classement mondial) est devenue la première française à remporter l'Open de Caen en battant Anett Kontaveit (7e au classement mondial).

"C’est toujours super cool de gagner un titre que ce soit à Roland-Garros ou à Caen", raconte Alizé Cornet à l'issue de son match. "Je suis toujours à fond quel que soit le tournoi que je joue. Je l’ai encore montré aujourd’hui". 

Il aura fallu trois sets (7-5, 6-7, 6-2) à Alizé Cornet pour venir à bout de son adversaire. Un match intense qui aura duré 2 h 19. "On était toutes les deux un peu fatiguées, mais je crois que j’étais prête à me faire plus mal, donc je l’ai eue a l’usure", explique l'athlète. Le premier set était très accroché, le second aussi. C'est au troisième set qu'Alizé Cornet, plus endurante, s'envole vers la victoire, alors qu'Anett Kontaveit montre des signes de fatigues physiques.

Pour autant, l'Estonienne assure n'avoir aucun regret. "C'était une bataille difficile. Mais j’ai pris du plaisir, l’ambiance était très bonne, le public était génial", note Anett Kontaveit à la fin du match.

Un avis partagé par l'athlète française. "On a donné un bon spectacle au public, c’était l'objectif de ce tournoi aussi. Je suis là pour gagner, je suis comme ça depuis toujours. C’est super pour les organisateurs et les spectateurs du tournoi, parce qu'ils savent que je vais tout donner et que du coup il y aura un vrai match de tennis, un vrai spectacle", reprend Alizé Cornet. 

Jules Marie réalise un nouvel exploit

Chez les hommes, le Caennais, Jules Marie a créé la surprise mercredi 15 décembre, en ouverture de soirée. Il a remporté son quart de finale face à Lucas Pouille (3-6, 4-6 en 1 h 15 de jeu), ancien top 10 mondial. "Je fais zéro faute, je défends bien, je tire des bons passing quand il faut, je lâche pas un point, analyse-t-il en fin de match. C’est sûrement ça qui l’a embêté. Après on l’a vu forcer un petit peu, faire quelques fautes".

Il retrouvera le Belge, David Goffin (39e mondial), en demi-finale ce jeudi 16 décembre.