Rentrée scolaire : pourquoi la rentrée de l'école privée s'est-elle déroulée ce mardi 31 aout ?

Publié le Mis à jour le
Écrit par L.A / E.De Miniac /AFP
Rentrée scolaire : l'école pivée a déjà démarré
Rentrée scolaire : l'école pivée a déjà démarré © France Televisions

Dans moins de 48 heures tous les enfants auront repris le chemin de l'école mais ce matin, les élèves de l'enseignement privé ont retrouvé leurs cartables et leur cour de récré.

C'est une rentrée scolaire marquée par la joie des retrouvailles. Malgré le contexte sanitaire, les enseignants de l'Institut Sainte-Marie de Caen semblent sereins, les enfants aussi, pour la plupart. Il est vrai que l'an dernier, cet établissement n'a connu aucune fermeture de classe pour cause de Covid.

Pourquoi la rentrée scolaire se fait-elle plus tôt dans le privé ?

Pourquoi la rentrée s'effectue-t-elle plus tôt dans les établissements privés ? "Parce que nous avons une liberté d’organisation de notre temps scolaire" explique Marie-Flore Outin, directrice de l'Institut Sainte-Marie de Caen. "Nous avons fait le choix de faire terminer les enfants un vendredi soir au mois de juillet, ce qui fait que nous rentrons de manière anticipée. On peut prendre un peu de souplesse dans l’organisation du calendrier."

"Une nouvelle rentrée scolaire, c'est toujours un grand jour"

"On part pour de nouvelles aventures, une nouvelle rentrée scolaire" s'enthousiasme Marie-Flore Outin, ce mardi 31 aout, "en général les enfants sont très heureux de revenir à l’école, ils découvrent de nouveaux enseignants, de nouvelles classes et de nouveaux projets puisque chaque année est différente. C’est toujours très agréable de démarrer une nouvelle rentrée"

Quant au protocole sanitaire, il a pu être légèrement assoupli en fin d'année scolaire derniere. "Nous avons pu terminer l’année de manière un peu plus souple" rappelle la directrice, "puisque les enfants ont pu enlever le masque dans la cour. Nous reprennons l’année telle que nous l’avons terminée. Les enfants ne portent pas le masque en extérieur et çà déjà c’est 100 fois plus confortable pour tout le monde. Maintenant les enfants ce sont très bien habitués. Pour l’instant ils gardent le masque à l’intérieur et on espère que petit à petit, on pourra se dégager des contraintes."

La rentrée pour tout le monde, d'ici vendredi sous protocole sanitaire

Quelque 12,4 millions d'élèves français retournent en classe après une année scolaire de nouveau chamboulée par la crise sanitaire. Une rentrée qui doit s'opérer sous le régime du scénario 2 (sur quatre) du protocole sanitaire mis en place par le ministère, qui autorise tous les élèves à être accueillis en présentiel.

Selon ces règles, un cas de Covid-19 dans une classe en primaire entraîne une fermeture, comme en juin. Au collège et au lycée, en cas de contamination dans une classe, seuls les élèves qui seront cas contacts non vaccinés devront s'isoler une semaine.

 "Nous avons travaillé tout l'été avec les préfets, les autorités régionales de santé, de façon à ce qu'il y ait une proposition vaccinale pour tous les plus de 12 ans de France en milieu scolaire ainsi que les adultes qui y travaillent tout au long du mois de septembre et jusqu'aux vacances de la Toussaint", a déclaré Jean-Michel Blanquer dimanche sur notre antenne de France 3. 

Le ministre a tenu à  rappeler que "la majorité des adolescents sont déjà vaccinés: on est à 57%, je pense qu'on va être à 60% ce weekend, c'est le signe qu'il y a une sorte de marée montante de la vaccination des adolescents, c'est une bonne nouvelle".

Sur le volet pédagogique, le ministre a aussi affiché sa volonté de faire perdre "le moins d'heures de cours possible" aux collégiens et lycéens: "Nous faisons le choix des écoles ouvertes (...) On ne va pas fermer une classe dans l'enseignement
secondaire, on va simplement protéger les élèves qui ont besoin d'être protégés", a-t-il dit.

Une rentrée que M. Blanquer souhaite "la plus normale possible" mais sans exclure un durcissement du protocole au cours des prochains jours ou des prochaines semaines si la situation sanitaire se dégrade. Il y aura "forcément de nouvelles mesures dans les temps à venir en fonction de la situation", a-t-il lancé, lors de sa traditionnelle conférence de presse de rentrée.



    
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.