Caen: le lycée Dumont d'Urville se mobilise pour garder sa proviseure adjointe

L'ensemble du personnel de l'établissement scolaire a débrayé ce vendredi. Il conteste un certain jeu de chaise musicale qui entraîne le départ du proviseur adjoint et la nomination d'un autre, et ce, en pleine année scolaire.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Alors que les vacances de noël approchaient à grands pas, l'ambiance aurait dû être détendue au lycée Dumont d'Urville. Et pourtant, il y avait ce vendredi dans cet établissement caennais de l'électricité dans l'air. L'ensemble du personnel a en effet décidé de débrayer pour protester contre une décision administrative. A la rentrée de janvier, la proviseure adjointe, appréciée de tous, va devoir céder sa place. "Dans ce lycée nous travaillons vraiment en équipe et d'ailleurs tout les personnels administratifs qui arrivent soulignent la très bonne ambiance de travail", explique Isabelle Mevel, professeur de lettres.

Cette bonne ambiance pourrait fortement se dégrader en janvier. C'est ce que craignent les personnels du lycée Dumont d'Urville. Leur proviseure adjointe, "simple vacataire" en poste depuis septembre dernier, sera remplacée par un nouvel adjoint suspendu quatre mois à titre conservatoire pour des faits de harcèlement moral. Les personnels du lycée ont eu un entretien au rectorat dans la journée. Ils ont décidé de se mettre en grève dès la rentrée si rien ne bouge.

Reportage de Catherine Berra et Charles Bézard
Intervenants:
- Isabelle Mevel, professeur de lettres au Lycée Dumont d'Urville
- Béatrice Levaltier, représentante de l'association des Parents d'élèves de l'enseignement public (PEEP)
- Patrick Vautier, directeur de cabinet du recteur de l'Académie de Caen