Calvados : le jeune boucher lauréat du concours de la tripière d’or attire la clientèle

Le 67e édition de la tripière d'or s'est tenue ce dimanche 13 octobre à Caen / © STEPHANE GEUFROI / Maxppp
Le 67e édition de la tripière d'or s'est tenue ce dimanche 13 octobre à Caen / © STEPHANE GEUFROI / Maxppp

Mattéo Lebosquain, boucher au carrefour contact de Verson (14) a remporté ce dimanche le concours caennais de la tripière d’or. Dès lundi, le gérant recevait les premières commandes des fameuses tripes.
 

Par F.C. avec J.R.

"Ça fait très bizarre, je ne m’y attendais pas du tout au début". Du haut de ses 19 ans, Mattéo Lebosquain est le plus jeune tripier à avoir remporté le concours caennais de la tripière d’Or dont la 67e édition se tenait ce dimanche 13 octobre. "Quand je suis arrivé sur scène je ne savais plus comment tenir debout", s’amuse le jeune triper. Le prix fait la fierté du lauréat mais aussi celle du gérant du carrefour contact de Verson (14), Yohan Perrette, qui met un point d’honneur à proposer des produits de qualité. "C’est un bon coup de pub, il ne faut pas s’en cacher", affirme-t-il.

Dès lundi matin, la clientèle voulait goûter les fameuses tripes préparées par le jeune garçon. "Le téléphone a sonné et les mails sont arrivés. D’abord pour féliciter Mattéo et aussi pour passer quelques commandes", raconte le gérant qui attend "fortement" le week-end prochain. D’après d’anciens gagnants, les commandes devraient affluer. "Je pense que la fréquentation va être plus importante durant les prochaines semaines", espère-t-il. Mais, prudent, il préfère tout de même "attendre et voir".


Une boucherie traditionnelle

"Il le mérite bien, c’est un fonceur et puis il en veut". C’est ainsi que Christophe Hue, patron de la boucherie du carrefour, décrit son jeune acolyte. C’est lui qui a transmis la recette des tripes à Mattéo, recette qu’il avait lui-même héritée de son patron. "Il n’y a qu’une recette, c’est la mienne et je veux qu’il suive celle-là", affirme-t-il avec un sourire en coin. Et bien que la tripe ait une recette officielle, pour le patron "chaque boucher apporte sa petite touche personnelle". Les trois ingrédients essentiels pour les réussir : "La bonne matière première, la cuisson et la recette"


Vous pouvez aller chez un autre boucher qui a une tripière d’or, ce ne sera pas la même que la mienne,
- Christophe Huet, patron de la boucherie du carrefour contact de Verson (14)

Il est assez rare qu’une boucherie de grande surface remporte le concours de la tripière et pour Yohan Pérette, c'est une grande victoire. "Pour nous c’est très important parce qu’on voulait faire connaître notre boucherie qui est traditionnelle, se réjouit-t-il. Cette notoriété permet de faire découvrir qu’on peut travailler dans la boucherie d’un magasin carrefour contact comme le petit boucher du coin". Un travail minutieux que Christophe Hue n’hésite pas à confier à son jeune salarié, les yeux fermés : "Maintenant je le laisse faire, ça me soulage un peu."


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Rallye automobile Père et fille (25'40) Vachement Normand - octobre 2019

Les + Lus