Ce qu'il faut savoir si vous voulez vendre du muguet pour le 1er mai

Le 1er mai, tout le monde peut vendre du muguet dans la rue. Mais attention, ce commerce est soumis à une réglementation nationale qui fait parfois l'objet d'un arrêté municipal, comme à Caen (Calvados).

Le 1er mai est une journée de fête, fête du travail mais aussi fête du muguet, petite fleur des bois que l'on offre à ses proches. On se la proccure chez les fleuristes mais aussi auprès de vendeurs particuliers ou acteurs associatifs.

Une fois n'est pas coutume, ces derniers peuvent le vendre librement sur la voie publique à condition de respecter quelques règles nationales relayées par arrêté municipal.

En petite quantité, en brin et en l'état

Cette année à Caen, la mairie informe qu'exceptionnellement ce jour-là, les particuliers auront la possibilité de procéder à la vente de muguet sauvage ou de jardin, en petite quantité, en brins et en l’état, sans emballage, ni vannerie, ni poterie et sans aucune adjonction de fleurs, plantes ou végétal de quelque nature que ce soit.

Toute installation fixe (bancs, tables, présentoirs,) est interdite sur le domaine public. L’utilisation de voitures ou de tout véhicule en général est interdit.

Les vendeurs ne pourront s’installer à moins de 50 mètres des boutiques de fleuristes ou des étals de commerçants fleuristes des marchés, et ne pas constituer un danger ou une gêne pour les piétons et les véhicules. 

En revanche, s'agissant des commerçants fleuristes, la ville met des points de vente à la disposition des commerçants fleuristes sur justificatif de leur inscription au registre du commerce.

Une vente libre mais réglementée

Attention, en cas de non-respect de la réglementation en vigueur, une amende forfaitaire de 300 euros est appliquée, qui peut être minorée à 250 euros ou majorée à 600 euros. Elle doit être payée dans les 45 jours suivant la date d'envoi de l'avis d'infraction ou la constatation de cette infraction.

Par défaut, une amende de 3 750 euros et une peine de six mois d’emprisonnement peuvent s'appliquer. 

Par ailleurs, l’article 446-3 du Code pénal précise que les forces de l’ordre peuvent, en plus, détruire ou confisquer les brins de muguet.

Une tradition ancienne

La vente de muguet est une très vieille tradition qui remonte à l'antiquité. Elle célèbre la floraison, le passage de la saison sombre à la saison claire et est censée porter bonheur.

Le brin de muguet succède à l'églantine rouge (symbole du sang versé) qui était vendue pendant la Révolution et jusqu'à la fin du 19e siècle.



    Plusieurs anecdotes historiques font remonter la tradition à l’époque de Charles IX. Le 1er mai 1560, le roi se serait vu offrir un brin de muguet lors d’une visite dans le Dauphiné. Il aurait tellement apprécié le geste qu’il aurait décidé de reprendre cette idée pour offrir, chaque printemps, un brin de muguet aux dames de la cour. Bien que difficilement vérifiable, cet épisode est souvent rapporté dans des récits autour de Charles IX, comme le roman Charly 9, de Jean Teulé, paru en 2011.

    A la Révolution, le muguet est lié non pas au 1er mai mais au « jour républicain » du 7 Floréal (le 26 avril) dans le calendrier de Fabre d’Eglantine. C’est alors l’églantine rouge qui est associée au 1er mai, et qui le sera pendant longtemps aux travailleurs.

    Cent ans plus tard, pour la première journée internationale des travailleurs, en 1889, les manifestants arborent un triangle rouge, rapidement remplacé par l’églantine rouge. Un hommage à Fabre d’Eglantine, mais pas seulement. La fleur est très cultivée dans le nord de la France, où se déroulent d’importants rassemblements ouvriers. L’un deux, le 1er mai 1891 à Fourmies, est violemment réprimé, faisant neuf morts et trente-cinq blessés parmi les manifestants. L’églantine rouge symbolise aussi ce sang versé.

     

    .

      L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
      Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
      choisir une région
      Normandie
      France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité