Colombelles: Atipic défriche les hectares pour cultiver de l'emploi

Au carrefour Lazzaro, à Colombelles, Atipic exploite sept hectares pour faire du maraîchage bio
Au carrefour Lazzaro, à Colombelles, Atipic exploite sept hectares pour faire du maraîchage bio

Dans le Calvados, la commune de Colombelles a été retenue en novemebre 2016 pour participer à l'expérimentation "territoires zro chômage de longue durée". Au coeur du dispositif, l'entreprise Atipik qui a permis à 40 personnes de renouer avec l'emploi, notamment dans le maraîchage.

Par CM/RM

Depuis un an environs, Atipic sème des graines d'emploi. L'entreprise récolte à présent le fruit de son travail. "Je fais ce que j'aime, je suis à côté de chez moi et je travail avec des gens qui sont devenus des amis", confie Julie Marie, l'une des salariées. "On a d'excellents retours des entreprises, de la population colombelloise, on sent que les gens, maintenant, reconnaissent la compétence des salariés Atipic et ça c'est formidable", explique son directeur, Hervé Renault. Aujourd'hui, Atipic emploie une quarantaine de personnes. Une première victoire contre le chômage.

L'histoire a débuté il y a deux ans. Marc Pottier, le maire de Colombelles, a souhaité que sa commune intègre l'expérimentation "territoire zéro chômage de longue durée" portée par ATD Quart Monde. Vingt ans après la fermeture de la Société Métallurgique de Normandie, fleuron industriel de la région pendant presque un siècle, cette cité ouvrière connait alors un taux de chômage de 20%. En novembre 2016, sa candidature est retenue comme celles de neuf autres communes.

L'entreprise Atipic est la pièce maîtresse du dispositif mis en place à Colombelles. Cette Entreprise à But d’Emploi (EBE) a pour vocation d'aider les personnes au chômage depuis plus d'un an à retrouver du travail, soit en les embauchant directement, soit en leur permettant de trouver un emploi dans une entreprise mais aussi en les accompagnant dans le développement d'un projet personnel, d'une activité. Elle fait travailler aujourd'hui 42 personnes dans tous ses secteurs d'activités: service à la personne, aux entreprises mais aussi maraîchage.

Au carrefour Lazzaro, Atipic dispose de sept hectares à cultiver. L'entreprise y a développer une activité de maraîchage bio et de permaculture qui emploie huit personnes.

Reportage de Rémi Mauger et Carole Lefrançois

Colombelles: Atipik défriche les hectares pour cultiver de l'emploi


Intervenants:
Katia Fouchard, salariée ATIPIC
Julie Marie, salariée ATIPIC
Hervé  Renault, directeur ATIPIC
Ismaêl Terrier, maraicher ATIPIC

Sur le même sujet

300 retraités dans les rues du Havre

Les + Lus