Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée : Colombelles candidate pour l'expérimentation d'ATD Quart Monde

Publié le Mis à jour le
Écrit par R. Mauger & CG
La ville de Colombelles fait partie du dispositif "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée".
La ville de Colombelles fait partie du dispositif "Territoires Zéro Chômeurs de Longue Durée". © France 3 Normandie Caen

Pour lutter contre un taux de chômage plus élevé que la moyenne nationale, Colombelles fait le pari du projet "Territoire Zéro Chômeur de Longue Durée". 

Vingt ans après la fermeture de la Société Métallurgique de Normandie, fleuron industriel de la région pendant presque un siècle, Colombelles connaît un taux de chômage de 20%, beaucoup plus élevé que la moyenne nationale. Pour s'en sortir, le maire veut lancer sa ville dans une expérimentation portée par ATD Quart Monde.

Partant du constat que :
  • personne n'est inemployable
  • ce n'est pas le travail qui manque
  • ce n'est pas l'argent qui manque
l'association ATD Quart Monde a construit un projet qui vise à proposer à toute personne privée durablement d'emploi et qui le souhaite, un emploi à durée indéterminée au SMIC, à temps choisi et adapté à ses compétences. Ce projet porte le nom de TZCLD pour "Territoires Zéro Chomeur de Longue Durée". Il en est pour l'instant au stade expérimental mais a été validé par le gouvernement en février dernier et voté à l'unanimité des parlementaires des deux chambres.

L'objectif d'ATD Quart monde vise à répondre au manque d'emplois en France où deux à trois millions de personnes sont concernées par cette situation. Pourtant, ce n'est pas le travail qui manque, ni les besoins en travaux utiles à la société. ATD Quart Monde a montré dans une étude que le coût du chômage d'exclusion est d'environ 15 000 euros par personne et par an. L'objectif consiste à rediriger ce coût pour financer les emplois manquants en assurant de bonnes condidtions de travail.
Le projet comprend deux étapes principales :
  • trouver des territoires volontaires pour expérimenter, démontrer la faisabilité économique et pratique et ajuster les modalités de mise en oeuvre. Une première étape qui pourrait se faire sur 5 à 7 ans.
  • établir un cadre légal pour que toute collectivité puisse opter pour la suppression du chômage de longue durée sur son territoire.
A Colombelles, dans le Calvados, 200 personnes pourraient être concernées par ce projet. C'est pourquoi la mairie a porté sa candidature pour faire partie de l'expérimentation avec, comme acte fondateur, la création d'une EBE, une Entreprise à But d'Emploi, véritable interface entre les demandeurs d'emploi qui en deviennent alors employés et les empois utiles à la commune, qu'il faut identifier et créer. 

Un feuilleton proposé par Rémi Mauger, Stéphanie Lemaire, Clotilde Moschetti et Alexis Guedès

Episode 1 Expliquer le projet et convaincre 

durée de la vidéo: 03 min 39
Colombelles zéro chômeur feuilleton épisode 1- mai 2016 ©France 3 Normandie Caen
Intervenants :
Jean-Marc Lépiney, élu municipal Colombelles (14)
Henriette Eudes, élue municipale Colombelles (14)
Marc Pottier, Maire de Colombelles (14) - PS
Annie Berger, Association ARDES
Benjamin Tetrel, Directeur Super U Colombelles
Patrice Simoens, pharmacien


Episode 2 Les chômeurs de Colombelles, premiers concernés 

durée de la vidéo: 03 min 41
Colombelles zéro chomeur Feuilleton 2 sur 3 ©France 3 Normandie Caen
Intervenants :
Marc Pottier, Maire (PS) de Colombelles (14)
Annie Berger, Association ARDES
Lysiane Dréan, Ateliers CAP - association revivre


Episode 3 Quels emplois à créer pour les 200 chômeurs concernés ?

durée de la vidéo: 04 min 01
Colombelles zéro chomeur Feuilleton 3 sur 3 ©France 3 Normandie Caen
Intervenants :
Marc Pottier, maire de Colombelles (14)
Marinette Machetel, couturière-repasseuse
Nathalie Leperchois, toiletteuse canine
Kadiatou Diallo
Ludovic Provost, cellule emploi Colombelles


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.