Le convoi mortuaire des professionnels de l’événementiel à Caen

La manifestation des professionnels de l'évènementiel ce lundi n'est pas passé inaperçue sur le périphérique et dans le centre-ville de Caen, dans un concert de klaxons. Ils s'inquiétent pour leur avenir, après plus de 6 mois de crise sanitaire.

Les professionnels de l’événementiel  ont décidé de se rendre visibles au travers d'un convoi mortuaire à Caen jusqu'à la préfecture
Les professionnels de l’événementiel ont décidé de se rendre visibles au travers d'un convoi mortuaire à Caen jusqu'à la préfecture © Christophe Meunier
Ils s'étaient donné rendez-vous à 10 h, ce lundi, devant le central commercial Mondeville 2. Agences de voyage, organisateurs de mariages, intermittents du spectacle, tout un secteur de l'évenementiel dûrement touché par la crise duy coronavirus. 

Avec des pertes 50 à 95 % de leur chiffre d'affaire ces derniers mois, ces professionnels ont décidé de se rendre visible à Caen au travers d'un convoi mortuaire.
 

Ca fait 7 mois qu'on est dans la galère, y'a eu des SOS lancés, parce qu'on ne veut pas que les fêtes de noël soient gâchées. Il faut que tout le monde ait un espoir, au moins pour la sortie d'hiver.

Franck Lubet, organisateur du convoi

 
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel © Marc Michel
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel © Marc Michel
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel
Gros embouteillages ce midi à Caen, avec la manifestations des professionnels de l’événementiel © Marc Michel


Les aides du printemps, cette fameuse prime de 1.500 euros, sont jugées derisoires au regard d'une situation de restrictions qui n'est pas toujours comprise et admise…
 

Y'a pas mal de choses incohérentes. Ce dimanche soir, au stade de France, il y avait 1.000 spectateurs... Nous on sonorise des événements sportifs sur la région, et dans une salle qui a 2.000 personnes de capacité, on autorise 1.000 personnes.

Sylvain Roussel, organisateur d’événementiels "Silver Evenement'





C'est l'Etat que ces professionnels interpellent, et ils ont donc rallié la préfecture du Calvados pour y déposer des croi, avant d'être reçus.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
social économie manifestation spectacle vivant culture