La police a interpellé le rôdeur de l'Université de Caen

Une semaine après les premiers signalements, l'individu qui trainait de façon suspecte dans les amphis et aux abords de l'Université de Caen a été interpellé et incarcéré. De quoi rassurer on l'espère la population étudiante sur place.

Le campus de l'université (archives)
Le campus de l'université (archives) © F3 Caen
Photographié sur les bancs de la fac, dans les couloirs ou près du Phénix, il a semé une certaine "terreur" en quelques jours la semaine dernière.

Un phénomène qui a très rapidement pris de l'ampleur sur les réseaux sociaux, avec près de 3.000 réactions par exemple sur twitter pour la seule journée du mardi 6 octobre, obligeant la direction de l'université à communiquer pour éviter tout débordement ou geste de violence.
Une main courante avait en même temps déposé une main courante au commissariat de Caen.

  
Sa photo avait circulé un peu partout, mais aucune agression n'avait toutefois été signalée.
Contactée par téléphone, la direction de l'université nous avait répondu que cet homme "existe bien et a fait peur à quelques étudiants mais qu'il a l'air surtout perdu et sans domicile fixe."
 
Finalement, on vient d'apprendre par la police que samedi, l'homme identifié comme le rodeur présumé a été interpellé. Faisant l'objet d'un jugement, il a été incarcéré.
 
La dernière semaine de cours avant les vacances de la Toussaint devrait donc se faire dans un climat plus serein.


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
université éducation société faits divers