Coronavirus : les bars pourraient fermer plus tôt à Caen si la circulation du virus augmente

Pas de mesures restrictives mais devant la détérioration de la situation sanitaire ces derniers jours,  dès ce soir, les autorités mettent en place un contrat avec les patrons de bars pour diminuer d'un tiers la fréquentation  rue Ecuyère ou Arcisse-de-Caumont,  particulièrement fréquentées. 

Pas de mesures drastiques pour l'instant mais des mesures de régulation envisagées par le maire Joël Bruneau, ici avec le préfet du Calvados.
Pas de mesures drastiques pour l'instant mais des mesures de régulation envisagées par le maire Joël Bruneau, ici avec le préfet du Calvados. © Erwan de Miniac
Au vu des indices en forte croissance dans le Calvados et agglomération de Caen,  Joël Bruneau, maire de Caen et le Préfet du Calvados, Philippe Court  ont évoqué une "régulation nécessaire des moments de convivialité" . 

Les deux hommes ont notifié qu'il y avait deux importants clusters dans l'agglomération caennaise suite à des mariages. 

A aussi été évoquée la situation à risques des débits de boisson et un contrat avec les gestionnaires de bar pour dédensifier est envisagé. Les consignes sont les suivantes: réduire d'un tiers la capacité d'accueil du public, pas de clients sans places assises, des groupes limités à 10 personnes avec respect des distances d'un mètre entre les groupes. 
 
Pour l'heure, pas de nouvelles règles mais une demande qu'il y ait moins de monde en respectant scrupuleusement les règles en vigueur. 

"Il y aura réduction des horaires si circulation du virus augmente". 

Un point sur les attroupements  du soir dans des rues fréquentées comme rue Arcisse-de-Caumont ou encore rue Ecuyère a été fait par le préfet. Philippe Court a annoncé que des mesures des mesures plus contraignantes,   avec une probable fermeture des bars à 23 h, pas seulement pour ces deux rues mais pour l’ensemble de la ville de Caen.

Autre décision prise : le port du masque est désormais obligatoire sur les pelouses du château de Caen et à l’intérieur de l’enceinte féodale.

Le Président de l'Université a par ailleurs que le port du masque serait désormais obligatoire en exterieur sur les campus universitaires. 


Bientôt en zone rouge ?

A Caen , la rentrée des étudiants a provoqué une augmentation des cas positifs  pour les jeunes adultes, entre 20 et 29 ans.  Dans cette catégorie d'âge, le taux d’incidence est de 130 ( Calvados:  57 et Caen-la-Mer : 90,5).  

Ces mauvais indicateurs pourraient faire basculer très prochainement le Calvados dans les départements  dits en zone rouge où le virus circule activement .  Concrètement, cela signifie que le préfet aurait plus de pouvoirs pour par exemple interdire des événements regroupants du public comme la Foire Internationale de Caen. Mais ce n'est pas une option envisagée pour le moment, le protocole de restauration à l'intérieur de la foire devrait être modifié. Plus de possibilté de manger debout. 

En Normandie, la Seine-Maritime figure déjà dans la liste des départements classés en zone rouge. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société