Face à Bourges, Mondeville a démarré fort mais ce sont les tangos qui ont mené la danse

Mondeville recevait ce dimanche un des poids-lourds du basket français féminin. Les Normandes ont bien débuté la rencontre mais le rapport de force a été respecté. 

Sur le papier, Mondeville avait peu de chance de remporter le match face à Bourges, actuellement 2e du championnat. Et pourtant les Normandes ont réussi à faire illusion, le temps d'un peu plus d'un quart-temps, portées notamment par les performances de Kim Gaucher (26 points, 11 rebonds, 31 d'évaluation). Mondeville a ainsi compté jusqu'à 10 points d'avance sur son adversaire.

Mais tel un diesel, les Berruyères sont montées progressivement en puissance, rattrapant leur retard avant de passer en tête. A la pause, toutefois, seuls deux petits points séparaient les deux équipes. De quoi encore nourrir quelques espoirs de victoire chez les Normandes.



Mais en seconde période, les Tangos ont augmenté la cadence et distancé leurs adversaires, grâce notamment à une ancienne Mondevillaise, Marine Johannes, 21 points sur ce match. Au coup de buzzer final, la victoire de Bourges est sans appel: 64-83.

Le résumé par Florent Turpin