• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Gamelles pleines: dix ans de réussite pour les chiens et les maîtres

L'association vit grâce aux dons et à la vente des calendriers ( 15 euros pièce). / © Lecanu/ calendrier gamelles pleines
L'association vit grâce aux dons et à la vente des calendriers ( 15 euros pièce). / © Lecanu/ calendrier gamelles pleines

Cela fait 10 ans que l'association Gamelles Pleines officie à Caen, un exemple normand de solidarité envers les SDF et leurs chiens, suivi désormais dans plusieurs villes de France. L'occasion de faire le point sur cette initiative pionnière aux vertus multiples. 

Par Stéphanie Potay

Yohann Sévère est le président de l'association Gamelles Pleines fondée il y a 10 ans à Caen. Il revient pour nous sur cette décennie qui a été déterminante pour les SDF de Caen. 

Que retenez-vous de ces 10 années de travail menées auprès des SDF et de leurs chiens? 

Caen est la seule ville en France à avoir mis en place un travail avec le 115 qui s'occupe de l'hébergement d'urgence. En fait, ça a pris une tournure inédite avec à l'époque l'association" Les enfants de Don Quichotte". Eux travaillaient sur l'hébergement des SDF dans les foyers, ils ont relevé un problème par rapport à l'accueil à cause des chiens car souvent les SDF partagent leurs galères avec leurs compagnons et préféraient dormir à la rue plutôt qu'être séparés de leurs chiens. 

A chaque problème, on a mis en place des solutions. Si le chien est sale, on met en place des toilettages, idem s'il a des puces, on le traite, s'il a des problèmes d'éducation, un éducateur canin peut intervenir. Du coup, l'hébergement des SDF a été révolutionné. C'est la seule ville en France où ça se passe comme ça; l'Orne et la Manche sont intéressées par ce retour d'expérience positif. On travaille sur la relation de binôme entre le maître et le chien. Le chien est un "outil" aussi pour entrer d'avantage en contact avec la personne à la rue, c'est comme appuyer sur une touche qui ouvre des portes. Des SDF ont ainsi accepté de quitter des squatts, des porches parce qu'ils savaient que leurs chiens seraient nourris et bien-traités. 

 
Gamelles pleines: dix ans de réussite pour les chiens et les maîtres


Pourquoi peut-on parler de réussite? 

Elle repose d'abord sur les bénévoles, ils sont près de 40 sur Caen ( une centaine au niveau national pour 8 villes, 12 autres villes vont prochainement rejoindre la fédération). On aide près de 150 personnes par an, 600 au niveau national. 

Il y a des cas précis de changement de vie du jour au lendemain, par exemple, un monsieur avec qui nos relations se bornaient à choisir le type de soupe du soir, on ne savait rien de lui, il ne parlait jamais. Dès la première distribution de croquettes, on a vu le changement, on a commencé à créer un lien social avec lui. La population à laquelle on s'adresse est une population de nomades, des teuffers, de personnes en rupture familiale. On a de bons résultat de suivi du coup l'exemple caennais essaime un peu partout, m^me en Belgique où une antenne devrait bientôt voir le jour. 

Avec le calendrier annuel vendu 15 euros pièce, où on voit sur la photo le maître et son chien, ( Voir le Calendrier de l'an dernier) on a aussi noté combien il s'agissait d'un moyen de valorisation.  Les personnes concernées disent qu'elles se sentent vues " comme des personnes". Nous vivons grâce à cette vente et aux dons, notamment d 'enseignes comme Royal Canin par exemple, la mairie de Caen nous fournit un local et nous accorde une subvention de 3 pour cent sur notre budget. 


contact: 




 

A lire aussi

Sur le même sujet

Eté 2019 dangereux à Acquigny (Eure)

Les + Lus