Grève dans un Ehpad près de Caen : l'équipe soignante demande une augmentation des salaires pour survivre

Publié le Mis à jour le

L'équipe soignante de l'Ehpad "Les Pervenches" de Biéville-Beuville près de Caen (14), est en grève depuis 8h ce mercredi 21 septembre 2022. Un mouvement de 24h reconductible pour réclamer une revalorisation de leur salaire.

On veut pouvoir vivre et non plus survivre et la juste reconnaissance de notre travail ". Le  personnel soignant de l'Ehpad " Les Pervenches " situé à Biéville-Beuville, près de Caen s'est mis en grève depuis 8h ce mercredi 21 septembre 2022. Un mouvement de 24h reconductible pour réclamer une augmentation de salaire.

Alors que les négociations annuelles obligatoires ont débuté depuis plusieurs semaines, les salariés des Pervenches ne voient rien venir de la direction. Une partie du personnel a cessé le travail et installé un piquet de grève devant l'établissement.

Sur les 19 salariés du personnel soignant au tableau de service, seul 3 en CDD travaillent ce mercredi. Les grévistes réclament 150 euros nets d'augmentation par mois. Le personnel soignant a fait ses calculs. Lissé sur l'année, salaire de base et prime Ségur, ils perçoivent en moyenne 1651 euros nets par mois. Insuffisant dans le contexte difficile d'aujourd'hui. 

Il s'agit pour nous de survivre. Cet été beaucoup de collègues ont passé leurs vacances à la maison, freinés par le prix de l'essence. Ils s'inquiétaient de la facture de gaz et d'électricité à venir. Nous voulons manger autre chose que des pâtes !

Une salariée de l'Ehpad de Biéville-Beuville

Le personnel soignant continuera son mouvement de grève ce jeudi 22 septembre 2022. Le président d'honneur du groupe Hom'age, recevra une délégation de grévistes.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité