CHU de Caen : 140 postes supplémentaires pour l'hôpital et une rallonge de 50 millions d'euros annoncés par Jean Castex

En visite officielle au CHU de Caen, Jean Castex a annoncé une rallonge de 50 millions d'euros pour le chantier du nouvel hôpital. La participation de l'Etat passe ainsi à 400 millions d'euros. Le Premier ministre a aussi annoncé la création de 140 postes. 

Jean Castex en visite au CHU de Caen le 16 avril 2021
Jean Castex en visite au CHU de Caen le 16 avril 2021 © Pool presse

Jean Castex annonce une rallonge de 50 millions d'euros pour le chantier du nouveau CHU de Caen

"Je suis venu vous annoncer ce matin que nous allons rajouter 50 millions d’euros" annonce Jean Castex, ce vendredi 16 avril 2021, au CHU de Caen,  "Nous allons désormais mettre 400 millions d’euros c’est-à-dire les deux tiers du coût total du projet. De 350 on va passer à 400 pour être très précis. Donc ca va vous permettre d’accélerer et de bien finaliser votre opération.

Je suis venu vous annoncer ce matin que nous allons rajouter 50 millions d’euros. Nous allons désormais mettre 400 millions d’euros c’est-à-dire les deux tiers du coût total du projet. De 350 on va passer à 400 pour être très précis.

Donc ca va vous permettre d’accélerer et de bien finaliser votre opération, de conserver vos capacités d’investissement pour l’avenir , c’est un point très important, et de donner un cadre de travail beaucoup plus adapté au personnel ."

Evoquant le Ségur de la Santé, Jean Castex a rappelé la création de 1500 postes de santé, et précise que cela concerne aussi Caen à hauteur 140 postes supplémentaires pour le nouveau CHU.

Jean Castex en visite au CHU de Caen

Le Premier ministre est arrivé ce vendredi matin au CHU de Caen. Jean Castex visite le centre de vaccination et le service de réanimation du centre hospitalier universitaire.

Au cours de cette visite, Jean Castex discute avec le personnel soignant de réanimation qui constate l'évolution des patients admis dans leur service. "C'est une population plus jeune qu'à la première vague. La moyenne d'âge est de 50 ans pour cette troisième vague contre 60-65 ans pour la première." La durée d'hospitalisation est aussi plus longue. "Les malades sont atteints plus sévèrement et donc ils restent plus longtemps" explique-t-on au Premier ministre.

Jean Castex au CHU de Caen, vendredi 16 avril 2021, service de réanimation
Jean Castex au CHU de Caen, vendredi 16 avril 2021, service de réanimation © Pool Presse

La vaccination mise en avant

Jeudi, déjà, Jean Castex partageait sur son fil Twitter "3 bonnes nouvelles" : 

Une visite de Jean Castex prévue dans un centre d'animation pour enfants

En fin de matinée, le Premier ministre est attendu dans un centre d'animation qui accueille des enfants pendant cette période de vacances scolaires. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
chu de caen santé société politique covid-19