Les jouets d'occasion auront-ils leur chance à Noël ?

A l'approche de Noël, c'est la ruée vers les magasins et leurs rayons jouets. Mais une alternative au neuf existe. En Normandie, plusieurs structures redonnent une seconde vie aux jeux usagés et certaines permettent même de sauver votre boîte de jeux de société préférée en cas de pièce manquante.
Pour Noël et en tous temps, ils donnent une seconde vie aux jouets d'occasion et aux jeux anciens
Pour Noël et en tous temps, ils donnent une seconde vie aux jouets d'occasion et aux jeux anciens © PHOTOPQR/L'ALSACE/Jean-François FREY
Danilla est une vraie mère Noël. Ce matin, elle est arrivée avec le coffre de sa voiture rempli de jouets en tous genres : des puzzles, des jeux de société mais aussi des boites de Lego. "Ça appartenait à mes enfants qui approchent aujourd'hui de la trentaine", explique-t-elle, "Plutôt que de jeter tout ça, c'est tellement mieux de réutiliser." Dans les locaux de l'association Rejouets, à Cérences dans la Manche, sa fondatrice, Chrystelle Gaschy, passe en revue la hotte de Danilla avant de procéder à la pesée. "Là, on a 11,6 kilos de jouets, ce qui correspond à peu près à la moyenne de ce que les gens nous apportent."

C'est le coffre vide et le coeur léger que Danilla rentre chez elle. "Merci d'avoir joué le jeu !", lui lance en guise d'au-revoir Chrystelle. Voilà dix ans maintenant que l'association manchoise récupère les jouets, jeux et livres "qui dorment dans les placards et qui ne servent plus." L'an dernier, ce sont près de deux tonnes de marchandises qui sont arrivés dans les locaux de Rejouets. Une tonne et demie a échappé à la déchetterie. "Les gens commencent à avoir l'habitude du réemploi et nous apportent des choses de plus en plus belles." Et pour les jouets qui ont connu un parcours de vie accidenté, direction l'atelier.

Quand ils arrivent à reconstituer un jeu complet avec 3 boites, ils sont "ravis comme des enfants à Noël"

Avant de retrouver un nouveau foyer, tous les jouets sont triés, vérifiés, coiffés, nettoyés. Et réparés quand c'est possible. Les jeux de société offrent le moins difficulté. "Pour les jeux qui sont incomplets, on a notre clinique de jeux. Quand on a des boites trop incomplètes ou abimées, on les démantèle et on met de côté des pièces pour compléter des jeux en bon état qui peuvent resservir", explique Chrystelle, "Quand on arrive avec trois boites de Puissance 4 à en faire une, on est ravi, comme des enfants à Noël.
La clinique des jouets de l'association Rejouets
La clinique des jouets de l'association Rejouets

Sur le podium de la réparabilité, viennent ensuite les jouets en bois. "Ce sont des jeux où on s'autorise quelque fois de la créativité quand il manque une pièce. Mais on fait très très attention à ne pas changer la destination du jouet pour conserver la sécurité." Pour les jouets en plastique ou les jeux électriques, c'est un autre paire de manches. "Souvent, les gens n'enlèvent pas les piles. Elles coulent et entraînent une corrosion. Ce sont des jouets qu'on apporte à la maison et qu'on tente de réparer quand on un petit peu de temps pendant la semaine", raconte Luc, réparateur bénévole. "Il faut vraiment être passionné et aimer bricoler. "

Ca me permet de rester en enfance, on joue tout le temps ! 

Luc, réparateur bénévole


Dans la plupart des cas, le prix de revente est loin de couvrir le temps investi. "Toute ma vie, j'ai travaillé dans la réparation. Je continue parce que c'est un manque et un plaisir de savoir que les enfants vont pouvoir rejouer avec ces jeux", explique le retraité, "Et ça me permet de rester en enfance, on joue tout le temps !

Les jouets recyclés, une bonne action pour la planète à Noël

Une trentaine de bénévoles contribuent au fonctionnement de l'association, entre la clinique des jouets et la boutique située dans le centre-ville de Bréhal. Cette dernière ouvre trois fois par semaine. Dominique est l'une des six bénévoles qui se relaient pour accueillir les clients qui, contrairement aux idées reçues, ne sont pas forcément des radins. "Il y a à peu près tout le monde. Il y a des grands-parents qui viennent nous voir. Par exemple, on a des résidents parisiens qui ont des résidences secondaires dans le coin et qui viennent nous trouver, notamment le mardi, jour de marché. En même temps, on a des jeunes. On fait une sorte de sensibilisation pour ceux qui ne nous connaissent pas : le jouet peut avoir plusieurs vies, il faut arrêter de jeter. Quand on voit l'état des jeux aujourd'hui, c'est très difficile de voir qu'ils ont déjà été utilisés. Et on fait une bonne action pour notre planète."
La boutique de l'association Rejouets à Bréhal dans la Manche
La boutique de l'association Rejouets à Bréhal dans la Manche

Acheter des jouets d'occasion, une démarche économique, écologique et pédagogique

Mathilde est une cliente régulière de la boutique Rejouets. Avec ses deux garçons, Lino et Lancelot, elle vient chercher "de quoi remplir (leur) monde imaginaire pour pas cher" : des livres mais aussi des figurines. "Les enfants peuvent venir acheter leurs petits jouets comme ils ont envie. Mais ce n'est pas toutes les semaines !".
Si l'argument économique entre en ligne de compte pour cette maman, la démarche est avant tout écologique et pédagogique. "J'étais enseignante en primaire et je connais bien l'univers des enfants, l'univers du  "Je veux toujours plus". En leur apprenant à consommer de manière plus durable, ils peuvent continuer à avoir mais en recyclant, en faisant durer dans le temps. Faire comprendre à un enfant que le durable est une bonne chose pour sa vie future, ce n'est pas du tout évident. C'est un apprentissage."
Des jouets et jeux recyclés, pour retrouver le charme des Noëls d'antan ?
Des jouets et jeux recyclés, pour retrouver le charme des Noëls d'antan ? © JT Vintage/ZUMAPRESS.com/MAXPPP

Dans l'agglomération caennaise, Antoine Gallée est lui aussi soucieux de son environnement. Depuis six ans, cet éducateur spécialisé est bénévole au sein de la Coop 5 pour 100, qui dispose notamment d'une ressourcerie. A la même époque, le jeune père de famille commence à créer des jeux de société pour son fils. Des jeux, des jouets, il en voit passer en quantité à la ressourcerie : pas moins de 33 tonnes ont été collectées l'an dernier. Mais il constate, à regret, que beaucoup de boites incomplètes finissent à la benne. "Sur certains jeux, il suffit d'une pièce manquante pour ne plus pouvoir jouer. En revanche, certains jeux incomplets sont encore tout à fait jouables. Mais à la revente, ces boites ne partaient pas."

A la recherche de la pièce perdue... pour faire revivre les jeux de société

Durant le premier confinement, les différentes facettes de la vie d'Antoine Gallée  (la création de jeux de société, la ressourcerie, les préoccupations écologiques) s'imbriquent tel un Lego pour dessiner les contours d'un nouveau projet. Au début du mois de novembre, il lance, en auto-entrepreneur, "Refaites vos jeux". "Je récupère des jeux incomplets. Ma priorité, c'est de refaire des boites complètes. Sinon, je référence un catalogue où j'indique tout ce qu'une boite de jeu doit contenir et toutes les pièces dont je dispose." Des pièces que les particuliers peuvent ensuite lui commander. 
 
"Il y a un forfait de base d'un euro et ensuite je facture 20 centimes par pièce", explique Antoine Gallée. La commande peut ensuite être expédiée (moyennant des frais de port) ou récupérée à un point-retrait, installé à la Coop 5 pour 100. Lancé début novembre, le service rencontre, selon son créateur, un franc succès. "Ça démarre très fort, mon initiative a tout de suite été très partagée sur les réseaux sociaux. Des gens s'abonnent à la page Facebook. On me sollicite sur beaucoup de jeux que je n'ai pas encore. Je savais qu'il y avait un besoin mais je ne m'attendais pas à cet engouement."

Je savais qu'il y avait un besoin mais je ne m'attendais pas à cet engouement.

Antoine Gallée


Avec son déménagement à venir, Antoine espère pouvoir stocker davantage de jeux à son domicile pour ensuite répondre à la demande. "Parmi les jeux très demandés, il y a les jeux MB avec lesquels je jouais enfant, comme Dix de chute ou Pièges. L'autre jour j'ai référencé dans le catalogue un modèle datant de 1970. J'ai reçu cinq messages en l'espace de cinq minutes. Ce sont des jeux qui étaient faits avec des matériaux résistants, du gros platsique épais qui résiste bien dans le temps. On peut encore y jouer." Et de conclure :"Longue vie aux vieux jeux !"

Le recyclage, une seconde vie pour les jouets ?

Selon l'Ademe, ce sont plus de 150 000 tonnes de jouets qui sont mis sur le marché chaque année. Près de deux tiers finiraient comme déchets. La loi "anti-gaspillage, pour une économie circulaire" adoptée en février dernier va forcer les industriels du secteur du jouet, fabricants mais aussi importateurs (beaucoup de jouets sont fabriqués en Chine) à se pencher sérieusement sur la question de la réparabilité et du recyclage des ses objets bien souvent en plastique.

En 2022, selon le principe du "pollueur-payeur", les professionnels du secteur devront financer des filières de recyclage de leurs produits. Un moyen également d'inciter les industriels à repenser leurs modes de production.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noël jeux sorties et loisirs