L'union sacrée entre le Stade Malherbe Caen et ses supporters pour se sauver à 5 journées de la fin de saison

Et si le Stade Malherbe descendait en National ? Un scénario terrible pour le club qui agite bien des esprits actuellement. Alors que le HAC n'est pas en danger, que QRM s'apprête à fêter son retour en Ligue 2. Les supporters caennais veulent prôner l'union sacrée avec leur club et ses dirigeants. 

Un Président qui n'a plus que 5 journées pour sauver son club
Un Président qui n'a plus que 5 journées pour sauver son club © France Télévisions

C'est une descente aux enfers que le Stade Malherbe Caen n'arrive pas à arrêter. Et le licenciement du coach Pascal Dupraz n'a pas changé grand chose aux résultats des caennais. Ils se sont encore inclinés 1-0 pour la 32 ème journée, à Troyes, ce samedi 17 avril.

Certes, ils jouaient chez le leader incontesté de cette saison en Ligue 2 mais celui-ci n'est pas dans une bonne dynamique depuis quelques matches et comptait quelques absences importantes. Il y avait comme un coup à jouer, une bonne surprise à décrocher mais encore fallait-il aller la chercher cette victoire. Et c'est toujours dans cette ténacité, qu'ils pêchent.

Certains ont bien remarqué une première mi-temps un peu plus costaud que ces derniers temps mais le mental a flanché dès que Troyes a marqué. Un but qui aurait d'ailleurs pu être attribué contre son camp. 

Un comité de supporters à Venoix, ce dimanche matin

Ce dimanche matin, de retour à la maison, les caennais ont reçu la visite d'une partie de leurs supporters sur le terrain de Venoix. L'envie était latente depuis un certain temps sur les réseaux sociaux d'aller à leur rencontre. Certains annonçaient même leur besoin d'en découdre avec un effectif qui les déçoit trop souvent, mais, dans la vie réelle, loin de la facilité de Twitter... ce fût plutôt de grandes retrouvailles et autant s'en réjouir. 

Les supporters ont chanté et applaudi à l'arrivée des joueurs et du staff, Fabrice Vandeputte en tête, comme l'a constaté (en vidéo ci-dessous) le journaliste de Foot Normand qui était sur place.

 

 

"Ce club est magnifique mais pour le moment il souffre"

La main sur le coeur,  le Président du Stade Malherbe Caen, Olivier Pickeu, est venu les remercier. Avec un discours tout en rondeur comme il aime les faire.

A 5 journées de la fin du championnat 2020/2021 le Stade Malherbe vit des heures difficiles. Le spectre de la descente en National guette plus que jamais et le calendrier va être très dur. 

" Ce club est magnifique mais pour le moment, il souffre. Je suis revenu ici car c'est un club de dingue mais il est en train de souffrir et de mourir". Des mots forts à coeur ouvert pour remercier ces 50 supporters présents d'être de leur côté et pas dans le camp de ceux qui critiquent. 

La critique peut pourtant être parfois positive et Olivier Pickeu le sait bien. C'est pour cette raison qu'il leur a affirmé que le groupe travaille et se sent concerné. 

Mardi, dans moins de 72 heures, le Stade Malherbe a rendez-vous avec son histoire face à Dunkerque, un concurrent direct pour le maintien. Et pour la petite histoire, l'USL Dunkerque est coaché par Fabien Mercadal. La boucle est bouclée pour les supporters qui ont promis de venir nombreux les encourager devant le Stade d'Ornano, même s'ils ne peuvent pas assister à la rencontre.

Si Malherbe ne gagne pas mardi et si les autres clubs de fin de tableau, Dunkerque et Guinguamp en tête font un aussi beau résultat que ce week-end, ce sera très très difficile pour les caennais ensuite. Ils descendront directement à la place de barragiste avec un calendrier compliqué. 

Des supporters qui reviendront au stade mardi

Ils seront donc là, pour donner de la voix et de l'entrain aux joueurs qui ont bien besoin de sentir le public avec eux.  La préfecture a autorisé le MNK à organiser ce rassemblement, précise Foot Normand

La veille, lundi 19 avril, le club ami mais aussi rival, QRM, aura peut-être, lui, assuré sa montée en ligue 2 après une saison de gagne : depuis plusieurs semaines QRM navigue entre la première et la deuxième place et cumule assez de points pour s'assurer la montée tout de suite.

Ce serait comme une humiliation de plus pour le Stade Malherbe Caen de regarder QRM fêter ça sans partager le plaisir. Surtout que le Havre Athlétic Club, lui, n' a aucun soucis à se faire : le maintien est assuré. Il n'y a plus d'enjeu pour leur fin de saison.

Il est bien loin le temps où la Normandie était rouge et bleue. C'était pourtant au tout de début de la saison, au stade Océane, dans un derby houleux. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sm caen football sport