La revanche de Zadi : l'acteur et réalisateur caennais est César 2021 du meilleur espoir masculin

Il était nominé dans la catégorie du premier film et celle du meilleur acteur espoir masculin. C'est la touche plus personnelle qui l'emporte, celle de l'acteur, du meilleur espoir. "Tout simplement noir" nous a révélé Zadi après 15 ans de cinéma et ça ne fait que commencer.

Jean-Pascal Zadi récompensé pour la 46ème cérémonie des Césars
Jean-Pascal Zadi récompensé pour la 46ème cérémonie des Césars © Thomas Samson/Maxppp

Jean-Pascal Zadi est un créateur qui a des choses à dire. Son histoire en bandoulière le petit parisien qui a grandi à Caen (et à Ifs où il habitait) vient d'entrer dans la cour des grands du 7ème art, avec le césar du meilleur espoir masculin 2021. Après un début dans le rap, c'est le cinéma qui lui tend les bras. Son premier film en tant que co-réalisateur et acteur, "Tout simplement noir", est un vrai succès.

Je remercie tous ceux qui ont ouvert la brèche avant moi (...) Chaque génération doit trouver sa mission, la mienne ce sera l'égalité !

Jean-Pascal Zadi, cérémonie des Césars le 12 mars 2021, meilleur espoir masculin pour Tout simplement noir

Pour revoir l'intégralité du discours de Jean-Pascal Zadi, cliquer ci-dessous. Il est bien venu avec un papier en poche contrairement à ce qu'il nous avait dit quelques semaines plus tôt ! Il a donc écouté son épouse qui lui conseillait d'écrire ce qu'il avait à dire.

Un petit discours qui a soufflé un vent de "mise au point" politique dans la soirée officielle de l'Académie des Césars. 

"Le film (Tout simplement noir) parle d'humanité. On est droit de se poser la question si l'humanité de certains compte."

 

Un brin provocateur au sourire plein de tendresse mais très engagé dans sa génération, Jean-Pascal Zadi nous a quelques fois parlé de "sa" Normandie. Aussi celle où le petit garçon se souvient que certains ne voulaient pas lui tenir la main dans la cour de maternelle, à cause de sa couleur de peau. 

C’est un honneur de représenter Ifs, le collège de la Guérinière, le lycée Augustin Fresnel à Caen, Hérouville, Guillaume le Conquérant, et la Côte d’Ivoire en même temps

Jean-Pascal Zadi, en février dernier (lire l'article ci-dessous)

Le film Tout simplement noir est sorti en juillet 2020.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cinéma culture société