Ligue 2 : un nul pour Malherbe et QRM, une mauvaise soirée pour le HAC

Publié le

La 29e journée de championnat n'a pas été flamboyante en termes de résultat pour les clubs normands en ligue 2. Caen et QRM ont fait tous deux match nul. Le Havre, bien mieux placé, a essuyé une défaite et un carton rouge.

Du surplace et des occasions manquées. C'est ainsi qu'on pourrait résumer la 29e journée de ligue 2 pour les trois clubs normands en lice. Occasion manquée pour Caen à Valenciennes d'enchaîner sur une deuxième victoire de suite après son exploit samedi dernier face à Toulouse, leader du championnat. Et pourtant, les hommes de Stéphane Moulin ont suscité beaucoup d'espoir parmi leurs supporters en début de rencontre et ce dans un stade où, le rappelleront les historiens du ballon rond, les Normands n'avaient connu jusqu'alors que la défaite. Car les Malherbistes ont ouvert le score dès la 13e minute. Sur un centre de Vandermersch, Da Costa du pied droit marque le premier but de la rencontre.

Malheureusement pour les Normands, le second (et dernier) sera à mettre au compte de l'adversaire. Dix minutes plus tard, sur corner, Emmanuel Ntim remet les compteurs à zéro pour Valenciennes. La deuxième période est celle des regrets pour les deux camps : Caen domine d'une courte tête mais ne parvient pas à conclure, Valenciennes voit deux pénalty lui échapper sur décisions arbitrales. Les deux équipes se quittent sur le score de 1 partout. "J’ai de la déception compte tenu du résultat mais pas de la prestation", a indiqué Stéphane Moulin à l'issue de la rencontre, soulignant plusieurs points positifs comme les 14 tirs caennais ou "la volonté (de l'équipe) d’aller de l’avant, d’imposer quelque chose à l’adversaire". Avec ce petit point ramené du Nord, Caen conserve sa dixième place au classement de ligue 2, à cinq points de la zone de relégation.

Carton rouge et but contre son camp pour le Havre

Son prochain adversaire, le frère ennemi de toujours, lui, visait plutôt la montée. Mais la soirée de ce mardi 14 mars a douché les espoirs du Havre. "On manque de personnalité, on manque de beaucoup de choses. C’est très énervant. On subit, on fait des choix qui n’en sont pas", déplorait l'entraîneur Paul Le Guen à l'issue du match à Dijon. En première période, seul surnage le gardien Yahia Fofana qui permet de sauver les meubles. Le premier but du match est inscrit six minutes après la reprise par un Havrais...contre son camp. Jamal Thiaré dévie de la tête un corner dijonnais au fond des filets de son coéquipier Fofana. Dans les dernières secondes du match, Dijon creuse l'écart sur le HAC, réduit à dix après l'expulsion du capitaine Victor Lekhal, grâce à un but de Cheik Traoré.

A l'issue de cette triste soirée Le Havre conserve sa sixième place au classement mais compte désormais sept points de retard sur Sochaux, son adversaire direct dans l'accession aux barrages. Si la fin de saison semble pliée (en termes d'objectifs) pour les Ciel et Marine, Paul Le Guen appelle toutefois ses hommes à un sursaut : "On se doit vis-à-vis de nos supporters d’être pros, engagés." A commencer samedi prochain pour le derby face à Caen.

QRM dans la zone rouge

Face à Ajaccio, prétendant à la montée en ligue 1, QRM n'a pas à rougir. Ce qui ne l'empêche pas de pointer dans la zone rouge. Les deux équipes se sont quittées ce mardi soir sur un score nul et vierge. Un petit point seulement glané par le club seine-marin qui occupe la 18e place du classement de ligue 2.

Un petit point qui satisfait pourtant Fabien Mercadal : "On avait décidé de travailler sur le fait de ne pas être menés, comme ça nous est trop arrivé récemment. Je l’assume, on voulait fermer ce match-là. Et dans la course au maintien, ce point contre ce genre d’adversaire, il peut compter sur la fin", estime l'entraîneur de QRM, qui affrontera samedi prochain un autre poids lourds du championnat : Sochaux.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité