Motards en colère : dernier enterrement des 90 km/h à Caen

A 19 heures, les motards commencent à arriver à Caen / © H.Jacques
A 19 heures, les motards commencent à arriver à Caen / © H.Jacques

Les motards ont décidé d'enterrer symboliquement les 90 km/h ce vendredi 29 juin, à Caen. Une action qui ne devraient pas être la dernière du genre, la fédération des motards du Calvados déclare vouloir "continuer le combat contre cette mesure hypocrite".

Par L.A.

"L'Etat se moque de nous en nous faisant croire que la vitesse tue, moquons-nous de lui en enterrant les 90km/h" : tel est le leitmotiv des Motards en colère, qui organisent l'action caennaise.  A 19 heures, ils n'étaient encore qu'une centaine au Parc Expo mais leur nombre devrait gonfler jusqu'à 21h30, l'heure de leur défilé à travers Caen, jusqu'à la Préfecture. Demain ils partiront vers Paris, à 8h30.

Ils étaient 5000 en février lors de la précédente action caennaise. Venus de l'Orne, de la Manche et du Calvados, ils avaient notamment bloqué la RN13 avant de défiler dans le centre-ville de Caen.

Alors que la mesure sera appliquée dès dimanche 1er juillet et que les panneaux finissent d'être installés, la colère des motards ne faiblit pas. "Ce soir on a voulu organiser quelque chose de festif" explique François Benard, coordinateur des motards en colère du Calvados.
 




Le même jour, le premier Ministre affirme que l'objectif des 80 km/h...

« Pour le dire de façon peut-être un peu triviale, l'objectif, ça n'est pas d'emmerder le monde. L'objectif, c'est de faire en sorte qu'il y ait moins de morts et moins de blessés graves », a expliqué Édouard Philippe, lors d'un déplacement dans un centre de formation des pompiers à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis)
 


 

A lire aussi

Sur le même sujet

Festival Ouest Park au Havre

Les + Lus