Musée de Normandie : voici pourquoi le tableau "Une ferme à Venoix" intéresse tant les Norvégiens

L'oeuvre signée du peintre norvégien Christian Skredsvig va être prêtée pour deux ans à la Norvège, dans le cadre d'une exposition consacrée à ce peintre voyageur de la fin du XIXème siècle, venu chercher la lumière et des paysages pittoresques en Normandie. 
L'oeuvre du peintre norvégien Christian Skredsvig "Une ferme à Venoix" témoigne de la tradition des peintres voyageurs caractéristique de la fin du XIXe siècle.
L'oeuvre du peintre norvégien Christian Skredsvig "Une ferme à Venoix" témoigne de la tradition des peintres voyageurs caractéristique de la fin du XIXe siècle. © Musée de Normandie

C'est la toute première fois que l'oeuvre monumentale "Une ferme à Venoix" signée du peintre norvégien Christian Skredsvig sera exposée en Norvège. Propriété de l'Etat en dépôt au Musée de Normandie, elle sera prêtée pour deux ans.

Le tableau sera présenté jusqu'au 22 mai 2022 à Hagan, la maison du peintre située à Eggedal dans le comté de Buskerud, au Nord-Ouest d'Oslo, une maison dans laquelle le peintre a vécu de 1894 jusqu'à sa mort en 1924. C'est la petite-fille de l'artiste qui a souhaité rassembler l'oeuvre de son grand-père dans la demeure familiale aujourd'hui transformée en musée. 

Christian Skredsvig, portrait datant de 1885
Christian Skredsvig, portrait datant de 1885 © Hege Christina Skredsvig

"C'est fantastique d'avoir ce tableau ici, se réjouit Hege Christina Skredsvig, la petite-fille du peintre. La ferme à Venoix est le tableau le plus important de notre exposition consacrée aux oeuvres de Skredvig exposées au Salon de Paris en 1881, car c'est le tableau qui lui a valu une médaille d'or au Salon de l'Académie à Paris. Et c'est le seul peintre norvégien à avoir été distingué ainsi.

La Normandie, terre de lumière et d'inspiration 

C'est en 1880 que Christian Skredsvig part pour la Normandie. Il reste dans la région de Caen tout l'été. "Il a beaucoup aimé la lumière et la nature autour de Caen, (ndlr : Venoix, à l'époque est une commune aux abords de Caen) souligne Hege Christina Skredsvig. Et comme il était avant tout un peintre animalier, on retrouve des vaches et des chevaux dans chacune de ses oeuvres. Et c'est vraiment en Normandie qu'il s'impose comme un véritable peintre de plein air !"

Ce tableau signé Christian Skresdvig représente une scène imaginaire sur laquelle on reconnaît la tour des gendarmes à Caen.
Ce tableau signé Christian Skresdvig représente une scène imaginaire sur laquelle on reconnaît la tour des gendarmes à Caen. © Musée de Normandie

"Une ferme de Venoix", un tableau emblématique de l'époque des peintres voyageurs et caractéristique de l'école du Nord 

"Si Christian Skredsvig est venu en Normandie, c'est parce que les peintres du Nord avaient épousé cette tradition du voyage pour compléter leur formation", explique Jean-Marie Levesque, conservateur du Musée de Normandie. "En Normandie, ils venaient rechercher des traces de notre histoire commune, mais aussi découvrir le paysage car la peinture scandinave célèbre la nature et le paysage."

"Une ferme à Venoix" fait le choix d'un sujet pittoresque : une scène du monde rural. "L'Ecole du Nord avait une prédilection pour les sujets bucoliques, paisibles, avec une attention toute particulière à la lumière"

Jean-Marie Levesque

C'est Jean Collin (au centre), ancien professeur à l'Université de Caen, qui avait retrouvé la trace de ce tableau, exposé pour la première fois au Musée de Normandie en 1997. A droite sur la photo, Jean-Marie Lesveque, Conservateur du Musée de Normandie.
C'est Jean Collin (au centre), ancien professeur à l'Université de Caen, qui avait retrouvé la trace de ce tableau, exposé pour la première fois au Musée de Normandie en 1997. A droite sur la photo, Jean-Marie Lesveque, Conservateur du Musée de Normandie. © Jean-Marie Lesveque

Et pour la petite histoire, la ferme de Venoix existerait encore...

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
normandie impressionniste culture art peinture