La nouvelle bibliothèque de Caen fête son premier anniversaire : le succès d'un grand salon culturel

Ce bâtiment s'étend sur 11.700 m2 dont 5.800 ouvert au public / © AFP Damien Meyer
Ce bâtiment s'étend sur 11.700 m2 dont 5.800 ouvert au public / © AFP Damien Meyer

Avec ses grandes baies vitrées ouvertes sur le port et la ville, ses espaces high- tech et son espace bien-être, la bibliothèque Alexis de Tocqueville fête sa première année d'ouverture au public dans l'euphorie. Le froid au rez-de chaussée ou les fermetures le lundi ne sont qu'infimes détails.

Par Alexandra Huctin

De son inauguration en janvier 2017 à aujourd'hui, cette bibliothèque nouvelle génération a su s'adapter au public et offrir de véritables temps forts. 
Plus de 15 000 personnes se sont spontanément abonnées et 1500 à 3000 viennent chaque jour bénéficier de ce grand espace ouvert sur le monde : pour lire, voir, écouter ...

A redécouvrir ici, dans ce reportage signé Suzanna Nevenkic et Charles Bezard : 

Le premier anniversaire de la bibliothèque Alexis de Tocqueville


La ville de Caen et Caen-la-Mer se félicitent du premier bilan : il y a un véritable engouement et les chiffres de fréquentation l'indiquent.

"On voit bien qu'elle est en phase avec les usagers. Cette bibliothèque est devenue un grand salon culturel ", déclare Marc Pottier sur l'antenne de France 3 Normandie-Caen


Un entretien dans le 19/20 du jeudi 11 Janvier 2018 à revoir : 

Le bilan de Marc Pottier, vice-président de l'agglomération caennaise en charge de la Culture...


L'heure n'est pas à la critique.
La fermeture le lundi ? "on a déjà bien progressé comparé à avant", tempère Marc Pottier. Il y aura cette année des nocturnes et des rencontres avec des écrivains qui marqueront de nouveaux temps forts.

On évoque aussi parfois à propos du bâtiment le froid au rez-de-chaussée. C'est une question de conception. Il est vrai que l'architecte n'a pas trop pensé à l"occupation de cet espace assez sombre, où le vent s'engouffre, à chaque entrée. Outre la facture de chauffage, il faudra peut-être à l'avenir réaménager cet ensemble du "bas". Mais pour le public, rien de grave, dès l'arrivée au premier étage c'est une toute autre ambiance pleine de lumière et de vie qui s'offre à lui. 



Sur le même sujet

Caen: Deux jours après la rentrée, le lycée Malherbe déjà bloqué

Les + Lus