Le centre aquatique de Carpiquet va fermer ses portes en 2022

Publié le Mis à jour le
Écrit par Lucie Caillieret
Le centre aquatique de Carpiquet, ouvert en 2007, accueille environ 160 000 personnes chaque année.
Le centre aquatique de Carpiquet, ouvert en 2007, accueille environ 160 000 personnes chaque année. © France 3 Normandie

L’avenir de la piscine de Carpiquet, ouverte depuis 14 ans, a été décidé ce lundi 6 décembre lors du conseil municipal. Alors que l’équipement coûte 600 000 euros chaque année à la commune, les élus ont décidé de fermer le centre aquatique définitivement.

"Un choix de cœur ou de raison." Ce lundi 6 décembre, le conseil municipal de Carpiquet a décidé de fermer le Centre aquatique Sirena à 19 voix contre 4. Depuis son ouverture en 2007, l’équipement communal était géré par la société Récréa mais cette délégation de service public (DSP) se termine le 31 décembre 2021.

C'était l’occasion pour la municipalité de se poser une question : alors que 15% du budget de Carpiquet est dédié à cette piscine, soit près de 600 000 euros chaque année, faut-il la maintenir ouverte ? Ils ont tranché. La piscine fermera ses portes le 1er janvier 2022.

Une déception pour le président de Récréa, Gilles Sergent. "C'est le deuxième équipement en terme de fréquentation de Caen-la-mer, commence-t-il. Vous imaginez bien pour les salariés et le chef d'entreprise que je suis c'est une grande déception". 

Deux hypothèses étaient sur la table 

La mairie avait fait ses comptes : "si le centre aquatique est à nouveau confié à une DSP pour 5 ans, il restera 500 000 euros à Carpiquet pour investir dans d’autres projets communaux. Et une augmentation des impôts locaux de 25% sera sûrement proposée dès 2022. En revanche, si la piscine ferme, la commune aura 2,8 millions d’euros pour investir", détaillait Floris Legrand, directeur de cabinet du maire quelques heures avant le conseil municipal.

D’autres solutions abandonnées

Pour maintenir l’activité nautique et ses 25 salariés, une autre piste avait été envisagée : transférer cet équipement à la communauté urbaine de Caen-la-Mer. "Cela n’a rien donné. Aujourd’hui, il n’y a pas de volonté politique de reprise", déplore Floris Legrand.

Deux autres idées ont été abandonnées : vendre à un investisseur privé ou un transfert en régie municipale, jugé trop coûteux.

Sur une année hors Covid, environ 160 000 personnes fréquentent la piscine de Carpiquet, "la seule à l’Ouest de Caen" précise la ville. Ce mardi 7 décembre, une réunion publique est organisée pour informer les habitants du choix de la municipalité.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.