Reprise de l'entraînement au SM Caen : un groupe "resserré", pas de recrutement annoncé

Après une saison usante, le Stade Malherbe espère repartir du bon pied. "C'est l'année zéro", espère le président Olivier Pickeu. Le nouvel entraîneur Stéphane Moulin a été présenté à un groupe de 26 joueurs. Aucune recrue n'est attendue avant le mois de juillet.

Rentrée des classes pour une partie de l'effectif du Stade Malherbe
Rentrée des classes pour une partie de l'effectif du Stade Malherbe © France Télévisions

La tonalité n'a pas changé depuis la présentation de Stéphane Moulin lors de son arrivée à Caen : il ne faut pas attendre de miracle. Olivier Pickeu estime que la meilleur recrue de cette nouvelle saison est déjà arrivée. Il s'agit de l'entraîneur. "Je suis encore ému d'avoir présenté le nouveau staff aux joueurs. Stéphane Moulin, Serge Le Dizet et Patrick Sauvaget ont accepté de venir tous ensemble dans un club de Ligue 2, ce qui implique des sacrifices financiers. C'est tout à leur honneur".

Stéphane Moulin a pris les rènes d'une équipe dont les contours restent mal définis. Le Stade Malherbe va devoir dégraisser un effectif pléthorique. "Pas seulement pour des raisons financières, mais pour une question de stratégie, précise Olivier Pickeu. Stéphane Moulin préfère travailler avec un effectif resserré". Un groupe de 26 joueurs a été retenu pour la reprise. Les autres sont attendus avec la réserve au début du mois de juillet.

Stéphane Moulin découvre ses joueurs lors du premier entraînement de la saison le 18 juin 2021
Stéphane Moulin découvre ses joueurs lors du premier entraînement de la saison le 18 juin 2021 © France Télévisions

 

Stéphane Moulin : "je ne suis pas un magicien"

 

Le stage d'une dizaine de jours prévu à Deauville devrait permettre au nouvel encadrement technique "d'évaluer les forces en présence". Stéphane Moulin qui a visionné une douzaine de matches de la saison passée est catégorique : "ce groupe a besoin d'être renforcé. Nous avons des vues, des idées, mais nous sommes dans l'attente de connaître le budget".

Stéphane Moulin (au centre) avec ses adjoints
Stéphane Moulin (au centre) avec ses adjoints © Kanwaljit Singh / France Télévisions

Le football professionnel ne connaît pas encore précisémment le montant des droits télés versés par les diffuseurs. Le Stade Malherbe attend aussi son audition à la DNCG (Direction Nationale de Contrôle et de Gestion) le 1er juillet. L'enveloppe allouée au recrutement ne pourra pas arrêtée avant.

Quoiqu'il en soit, il ne faut pas s'attendre à un recrutement ronflant. "Nous avons une jeunesse montante qu'il faut encadrer", insiste Olivier Pickeu. Quelques cadres seront prolongés, comme Jonathan Rivierez l'a été il y a quelques jours. Si les moyens le permettent, des renforts sont espérés. "Mais nous sommes actuellement le 37e club français, avec des finances dans le rouge". Olivier Pickeu prévient : "la reconstrction prendre un peu de temps"...

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport ligue 2 sm caen