Les routiers contre la réforme du code du travail: grosse pagaille à Caen ce lundi ?

Barrage filtrant des routiers sur le périphérique de Caen en 2015 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE
Barrage filtrant des routiers sur le périphérique de Caen en 2015 / © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

La mobilisation contre la réforme du code du travail se poursuit. Les routiers entrent dans la danse ce lundi 25 septembre à l'appel de la CGT et de FO. Des barrages filtrants sont prévus sur l'agglomération caennaise.

Par CM avec AFP

Alors que le syndicats ont un peu moins mobilisé dans les rues ce jeudi 21 septembre, un nouveau protagoniste s'apprête à entrer dans la danse de la contestion de la réforme du code du travail. Ce lundi 25 septembre, ce sont les routiers qui sont appelés à manifester par le CGT et FO qui promettent une "mobilisation massive". 

Une réunion organisée mercredi dernier au ministère des transports n'a rien donné. Les organisations syndicales s'inquiètent notamment d'une future remise en question, par les accords d'entreprise, des primes d'ancienneté. Le transport routier c'est "de la sous-traitance en cascade", explique Patrice Clos de FO. Entre les TPE et PME, qui représentent plus de 80% des entreprises du secteur, "c'est le moins-disant socialement qui va remporter les marchés, et le salarié sera la variable d'ajustement". 

Selon les ministère du transport, les revendications des syndicats vont au-delà des ordonnances sur le travail; Les représentants des salariés redoutent ainsi une remise en cause, dans le cadre d'une future réforme des retraites, du congé de fin d'activité, créé en 96, qui permet aux conducteurs ayant une ancienneté suffisante de cesser le travail au plus tôt 5 ans avant l'âge légal, en conservant 75% du salaire brut jusqu'à la retraite effective.

Barrage filtrant sur le périphérique

"J'incite tout le monde à faire le plein assez rapidement parce que je pense que la mobilisation va être très, très forte", a déclaré Jérôme Vérité de la CGT, après la réunion de mercredi dernier au ministère. Le carburant, ce sera en effet l'une des cibles des routiers ce lundi sur l'agglomération caennaise. Les syndicats ont donné rendez-vous aux chauffeurs à 4 h 30 ce lundi matin au centre routier de Mondeville. Ils formeront, avec leurs véhicules personnels, un premier convoi qui prendra la direction du dépôt de carburant de Mondeville, près du Viaduc de Calix.

Un second convoi s'installera sur le préiphérique sud, à hauteur du centre routier, pour établir un barrage filtrant dans les deux sens de circulation. Les camions et véhicules de plus de 3,5 tonne seront bloqués. 

Sur le même sujet

Des haies utiles à la faune et aux chasseurs

Près de chez vous

Les + Lus