Tensions autour du nouveau bac à Caen : “Je pense que c'est encore monté d'un cran aujourd'hui”

Une petite centaine de manifestants devant le lycée Malherbe ce jeudi matin. / © DF
Une petite centaine de manifestants devant le lycée Malherbe ce jeudi matin. / © DF

Nouvelles tensions ce jeudi dans deux lycées de Caen autour des épreuves continues du bac. Un représentant de parents d'élèves estime que ce ne sont pas les élèves qui sont responsables de l'ambiance tendue.

Par Christophe Meunier

Une centaine d'élèves manifestaient de nouveau ce jeudi matin leur opposition à la nouvelle formule du baccalauréat devant le lycée Malherbe de Caen alors que les E3C, les épreuves de contrôle continu se poursuivent. La semaine dernière, les conditions dans lesquelles s'était déroulé l'examen avaient suscité une polémique.
 
Selon notre équipe sur place, l'ambiance était ce matin plus calme que la semaine dernière. Pour autant, la situation reste tendue, selon un représentant FCPE des parents d'élèves de l'établissement. "Je pense que c'est encore monté d'un cran", estime même Christophe Lajoie, venue déposer sa fille pour passer les épreuves, "La semaine dernière, les forces de l'ordre étaient devant la grille. Aujourd'hui, elles sont devant l'entrée (ndlr : pour filtrer les entrées). Qui est-ce qui fait monter les choses d'un cran ? Je ne pense pas que ce soit les jeunes qui passent, scandent des petits chants, puis rentrent sagement."

La veille, une délégation de parents d'élèves a été reçue au rectorat. "On a été écouté mais je ne suis pas certain qu'on ait été entendus." Les conditions d'examen ont été abordées lors de cette rencontre. "On va se renseigner sur le fait que les alarmes soient mises en veille sonore, qu'il y a des personnes qui surveillent mais ça nous paraît anormal que l'alarme physique soit éteinte et qu'il faille attendre l'intervention physique de quelqu'un pour confirmer si oui ou non il faut évacuer", indique Christophe Lajoie.
 
Tensions ce jeudi 6 février au lycée Rostand pour les épreuves de contrôle continu du Bac / © C. Halgatte professeur au lycée Rostand
Tensions ce jeudi 6 février au lycée Rostand pour les épreuves de contrôle continu du Bac / © C. Halgatte professeur au lycée Rostand

Au lycée Jean Rostand de Caen, un collectif de professeurs dresse un bilan négatif de cette journée d'épreuves: "la majeure partie des surveillants convoquée était en grève. Des retraités convoqués pour remplacer ces surveillants ont tenté de rentrer dans le lycée sans succès, et ont été remplacés par des personnels administratifs mobilisés par la direction. Ces épreuves organisées coûte que coûte ont donné lieu à de mauvaises conditions de surveillance, très inégalitaires en fontion des salles et des types de surveillants."

Ce collectif de professeurs promet une nouvelle journée de tensions demain vendredi 7 février. 
 

A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus