"Vous imaginez un concert de rock ou de hip-hop assis avec un masque ?" Cascade d'annulations dans les salles de concert

La crise sanitaire ne laisse aucun répit aux programmateurs de musiques actuelles. Le Normandy à Saint-Lo, le BBC à Hérouville Saint-Clair et la Luciole à Alençon annulent ou reportent les concerts prévus cet automne.
 

© France 3 Normandie
Déjà plombées par le confinement, les salles de concerts continuent de rencontrer des galères. Avec l'interdiction des concerts debout, et avec des jauges plus petites, c'est toute la programmation qui doit être revue. 
 

Vous imaginez un concert de rock ou de hip-hop assis avec un masque !

Paul Langeois, directeur du Big Band Café


"Nous avons dû annuler 80% de nos dates. On va essayer de programmer Cali et Jay-Jay Johnson au théâtre d'Hérouville qui permet d'accueillir 180 personnes en places assises", explique, non sans frustration, Paul Langeois, patron du Big Band Café à Hérouville-Saint-Clair près de Caen. 
 

Obligation de porter le masque et de rester assis

"Ce n'est pas comme si on était au cinéma ! Dans un concert, on est toujours amené à faire quelque chose, à boire une bière, à interagir... on y va pour partager un bon moment, mais avec le masque, l'obligation de rester assis et le bar fermé... Et vous imaginez, un concert de rock ou de hip-hop assis avec un masque !", regrette encore Paul Langeois.  

En concert, le public est tenu de porter le masque et de rester assis. Dans les départements classés en zone verte, la distance d'un mètre entre les places assises n'est pas imposée. 

Du côté d'Alençon, à la scène musicale de la Luciole, on essaie au maximum de remplacer les dates annulées. 

Notre fer de lance c'est de rester présents sur la scène ! Montrer qu'on est toujours là pour notre public et que chaque date annulée ou reportée soit remplacée.

La Luciole, scène de musiques actuelles

"Nous avions programmés des concerts qui affichaient complets dans la grande salle où les gens étaient debout. La jauge passe donc de 700 places à 280. Des artistes comme Morcheeba et Superbus ont donc été reportés". 
 
Morcheeba - Enjoy the Ride

"Pour l’instant on ne reprogramme pas. Nous voyons ce qu'il y a à adapter et nous appelons tous les artistes pour éventuellement décaler des dates", affirme également Nicolas d'Aprigny, directeur du Normandy à Saint-Lo.

Encore faut-il que le public soit au rendez-vous !

Je pense qu'il sera présent quand on aura retrouvé nos habitudes et qu'on se rapprochera de ce qu’on connait. Les gens viendront sûrement voir un concert une fois, mais pour revenir, ils attendront que les choses reviennent à la normale".
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
culture musique concerts société coronavirus/covid-19 santé