Cet article date de plus de 5 ans

Canton de Lisieux: record de candidatures sur un territoire en difficulté

Le canton de Lisieux détient le record de candidatures avec pas moins de huit binômes qui se présentent dimanche prochain devant les électeurs. La droite comme la gauche partent en ordre dispersé sur ce territoire aux multiples enjeux.

A gauche, Olivier Truffaut et Valérie Burel pour le PS, Johann Le Bellec et Sabrina Demchi pour le NPA. A droite, Benjamin Piel et Marie Gaugain pour le FN, Sylvie Grandin et Johnny Briard pour l'UDI. en bas, au milieu, le binôme divers droite Angélique Périni et Bernard Aubril
A gauche, Olivier Truffaut et Valérie Burel pour le PS, Johann Le Bellec et Sabrina Demchi pour le NPA. A droite, Benjamin Piel et Marie Gaugain pour le FN, Sylvie Grandin et Johnny Briard pour l'UDI. en bas, au milieu, le binôme divers droite Angélique Périni et Bernard Aubril
Voilà plus de 20 ans qu'il est conseiller général. Le maire de la ville, Bernard Aubril, a décidé de rempiler. Celui qui a refusé l'investiture de l'UMP peut compter sur sa "famille" politique pour lui mettre des bâtons dans les roues. Pour Sylvie Grandin, candidate UDI sortante , estime que son rival inconditionnel n'est pas du tout "indétrônable". A droite, toujours, Debout la France, le parti de Nicolas Dupont-Aignant, fait lui aussi campagne dans la capitale du Pays d'Auge avec Jil Guélain et Pascal Perrouault. Enfin, le Front National participe lui aussi à la bataille mais en ordre dispersé: l'un de ses candidats, le conseiller municipal Benjamin Piel, a récemment claqué la porte du parti de Marine Le Pen.

A gauche, l'offre électorale est presque aussi pléthorique. Quatre binômes se présentent devant les électeurs. Au PS, la député Clothilde Valter, opposée au cumul des mandats, a décidé de ne pas se représenter et cède sa place à Valérie Burel et Olivier Truffaut. Leurs priorités: désenclaver Lisieux et développer la solidarité. Les deux candidats du NPA, Johann Le Bellec et Sabrina Demchi, entendent "redonner la parole aux sans-voix". Le Front de gauche est également présent avec Anne-Marie Bucco et Christian Pasquier, ainsi qu'Europe Ecologie les Verts avec Pascal Chapelle et Sabine Michaux.  

Huit binômes, 16 candidats, un record qui a de quoi déboussoler les électeurs de ce canton en proie à des difficultés. Ces dix dernières années ont été jalonnées de fermetures d'entreprises. Cette morosité économique a des conséquences sociale 9,5% des 20-59 ans sont bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA), soit quatre points de plus qu'à l'échelle départementale. Le taux de chômage avoisine quant à lui les 10%. Pour l'emporter, les candidats devront également convaincre les citoyens des campagnes: en plus de Lisieux, le canton est constitué de neuf communes rurales.

 
Reportage de Jean-Baptiste Pattier, Cyril Duponchel, Jean-Michel Guillaud et Mattihieu Bellinghen
Intervenants:
-  Olivier Truffaut et Valérie Burel, binôme PS du canton de Lisieux
- Johann Le Bellec et Sabrina Demchi, binôme NPA du canton de Lisieux
- Marie Gaugain et Benjamin Piel, binôme FN du canton de Lisieux
- Angélique Périni et Bernard Aubril, binôme Divers Droite canton de Lisieux 
- Sylvie Grandin et Johnny Briard, binôme UDI canton de Lisieux

durée de la vidéo: 03 min 46
Canton de Lisieux: record de candidatures sur un territoire en difficulté

Les autres candidats sur le canton de Lisieux:
Les candidats par canton dans le département du Calvados (survolez la carte pour faire apparaître les noms des candidats)

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
élections départementales politique