CARTE. Embrasement de la côte : Où voir les feux d'artifice des 80 ans du Débarquement ?

Plus sur le thème :

Le 1er juin 2024 aura lieu l'embrasement de la côte. 21 feux d'artifices seront tirés en simultané sur les plages du Débarquement à l'occasion des commémorations des 80 ans du DDay. De Saint-Martin-de-Varreville à Merville-Franceville, découvrez les lieux où vous pourrez admirer le spectacle.

Des milliers de feux d'artifice tirés depuis la côte pour lancer les festivités des 80 ans du Débarquement, le spectacle promet d'être grandiose. Comme ce fut déjà la cas en 2004 et 2014, la côte va "s'embraser" sur près de 100 km de littoral. 

CARTE. Les 21 sites d'où seront tirés les feux d'artifice 

A la nuit tombée, dès 23h30, 21 feux d'artifice illumineront les plages du Débarquement et le ciel normand afin de mettre en lumière les sites majeurs du DDay, pour rendre hommage aux vétérans ayant combattu pour la liberté.

Où se placer pour admirer au mieux le spectale ?

L'art de profiter d'un feu d'artifice se décline en deux écoles. Certains passionnés préfèrent être au coeur de l'évènement, et ressentir les vibrations des explosions. Nous leur conseillons de se rendre à Lion-sur-Mer, Luc-sur-Mer ou Langrune-sur-Mer pour admirer l'embrasement de la Côte de Nacre ; à Saint-Laurent-sur-Mer pour voir Omaha Beach éclairée de mille couleurs ; ou encore à Sainte-Marie-du-Mont ou Grandcamp-Maisy pour vivre l'embrasement de la Baie de Veys.

Pour ceux qui préfèrent prendre du recul, éviter la foule et les bruits sourds, et admirer le panorama le plus large, il sera nécessaire de s'éloigner un peu, et d'espérer du beau temps. Ainsi, le spectacle promet d'être sublime depuis le Val-de-Saire et Saint-Vaast-la-Hougue pour le côté ouest, et depuis la Baie de Seine, à Villerville, Honfleur ou de l'autre côté du fleuve, au Havre. 

Des artifices pour remplacer les drones

Initialement, la Région Normandie avait misé sur un spectacle de drones. Celui-ci devait être "original et poétique, réunissant la 3D, le son et lumière, et la chorégraphie" selon Nathalie Porte, vice-présidente de la Région Normandie en charge du tourisme.

Finalement, son organisation s'est heurtée à de nombreuses contraintes. "On s'est rendu compte en réfléchissant avec les collectivités que cela posait des contraintes de gestion des flux de personnes, en plus du risque de ne pas pouvoir accueillir tout le monde".

Car lors d'un spectacle de drones, les formes lumineuses ne sont visibles que depuis un point de vue défini. Sans oublier le risque d'une mauvaise météo, qui est loin d'être à exclure compte tenu des nombreuses tempêtes et coups de vents ayant balayé la Normandie ces derniers mois.

L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité