Standing ovation pour Jean-Paul Belmondo au festival de Deauville

Claude Lelouch, avec qui Jean-Paul Belmondo avait tourné "Itinéraire d'un enfant gâté", a rendu hommage ce jeudi soir à Deauville au comédien disparu.
Le réalisateur Claude Lelouch, venu présenter son dernier film, a rendu hommage à Jean-Paul Belmondo ce jeudi soir au festival de Deauville
Le réalisateur Claude Lelouch, venu présenter son dernier film, a rendu hommage à Jean-Paul Belmondo ce jeudi soir au festival de Deauville © Stéphane Lhôte

C'est un moment doublement émouvant. Ce jeudi soir, au festival de Deauville, le réalisateur dévoilait en avant-première au public festival ce qu'il a, jusqu'à maintenant, présenté comme son "dernier film". Mais avant de lancer la projection de "L'Amour, c'est mieux que la vie", en compagnie de l'équipe du film, le réalisateur de 83 ans a tenu à rendre hommage à un monument du cinéma français disparu cette semaine.

"Si il y a un truc qu'il adorait (...), c'est les standing ovations. Alors on va lui faire une standing ovation (...) C'est pour toi, Jean-Paul!", a lancé Claude Lelouch ce jeudi soir au public du CID.  Les spectateurs de la salle de 1.500 places de l'auditorium de Deauville se sont alors levés pour applaudir abondamment "l'As des as".

© AFP/Loic Venance

"Pour lui, c'était important de dire des choses mais à une seule condition, c'est passer par le rire et l'émotion", a ajouté le cinéaste qui a tourné trois films avec Jean-Paul Belmondo. "Itinéraire d'un enfant gâté" (1988) est celui qui a le plus marqué les mémoires. "Hip hip hourra", a aussi lancé pendant la standing ovation le réalisateur aux 50 films dont "Un homme et une femme", Palme d'or en 1966, Oscars du meilleur film étranger et du meilleur scénario à Hollywood.


    

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
festival de deauville cinéma culture