Émission spéciale Dimanche en politique à Port-en-Bessin-Huppain : Quel avenir pour la pêche normande ?

durée de la vidéo : 00h27mn42s
Emission spéciale depuis Port-en-Bessin-Huppain consacrée à la pêche dimanche 7 mai 2023 à 11h30 ©France 3 Normandie

A quelques jours de la fin de la campagne de pêche à la Saint-Jacques, France 3 Normandie installe ses caméras sur les quais de Port-en-Bessin-Huppain, pour une émission exceptionnelle sur les enjeux d’un secteur qui fait vivre des milliers de familles de la région.

Franck Besnier ouvre le débat dans ce nouveau numéro de Dimanche en Politique, ce dimanche à 11h30 sur France 3 Normandie.

L’Hommage des Marins au patron du Calista

Ce vendredi 5 mai 2023, une vingtaine de bateaux ont quitté Port-en-Bessin-Huppain pour un hommage à Julien Levesque, 36 ans, père de 4 enfants qui le 5 avril dernier a péri dans le naufrage de son chalutier au large de Barfleur. La famille, les amis du jeune patron étaient présents pour cette cérémonie au cours de laquelle, des roses blanches et des gerbes de fleurs ont été jetés en mer à la mémoire de celui qui était très apprécié par les portais.

Les habitants de notre ville ont été choqués. Ce sont toujours des drames lourds qui rapprochent les personnes. La solidarité des gens de mer n’est pas un vain mot. Je dirai que ce drame, malheureusement, rappelle que le métier de marin pêcheur n’est pas un métier facile, et que parfois la mer, même quand elle est paisible, peut-être cruelle. Cet accident s’est produit par temps très calme. C’est toujours délicat ces moments à gérer.

Christophe Van Roye,

Maire (SE) de Port-en-Bessin-Huppain (14)

durée de la vidéo : 00h00mn41s
Intervention de Christophe Van Roye, Maire (SE) de Port-en-Bessin-Huppain (14) dans Dimanche en politique ©France 3 Normandie

La fronde des pêcheurs contre les éoliennes

Les éoliennes en mer, les pêcheurs Normands n’en veulent pas et pour cause, elles vont, selon eux, les empêcher d’avoir accès comme ils le souhaitent à certains gisements de coquilles-Saint-Jacques. Si la règlementation de la navigation dans ces parcs n’est pas encore arrêtée, on sait déjà qu’il n’y aura pas d’interdiction, mais des restrictions qui provoquent cette levée de bouclier dans les ports normands.

La doctrine française, c’est que l’on puisse pêcher dans les parcs, mais on ne peut pas pêcher la nuit, on ne peut pas pêcher quand il y a du mauvais temps, on ne peut pêcher quand il y a de la brume, pêcher tous dans le même sens. Ça va être beaucoup de contraintes, et ça sera certainement des zones qu’on pourra réserver à quelques bateaux ou à quelques métiers, mais avant tout, ce sont des zones qui sont globalement perdues pour la communauté.

Dimitri Rogoff,

Président du comité régional des pêches maritimes et des élevages marins

durée de la vidéo : 00h01mn05s
Intervention de Dimitri Rogoff, Président du comité régional des pêches maritimes et des élevages marins dans l'émission Dimanche en politique du 7 mai depuis Port-en-Bessin-Huppain ©France 3 Normandie

Cinq parcs sont en projet au large des côtes normandes, plus de 300 machines.Le 1er projet, celui de Fécamp avec 71 éoliennes, sera mis en service à la fin de l’année et d'ici deux ans, ce sont 64 éoliennes qui seront implantées à Courseulles-sur-mer.

Une ressource en danger ?

Le 15 mai, la campagne de pêche à la Saint-Jacques sera terminée, avec la satisfaction d’avoir réalisé une saison exceptionnelle et d’avoir préservé la ressource au prix d’une gestion rigoureuse des gisements. Mais la vigilance reste de mise, car une question revient en boucle : pourrait-on un jour manquer de poissons ? Va-t-on voir certaines espèces proliférer avec le réchauffement climatique ?

La coquille-Saint-Jacques, la situation est tout à fait satisfaisante, et on peut très bien l’imaginer sur le long terme. Par contre, il y a un autre souci bien évidemment, d’un point de vue ressource globale, c’est qu’on est en situation de changement global, de changement climatique, de réchauffement des eaux, c’est vrai aussi en Normandie et effectivement, on peut avoir un impact sur les espèces.

Eric Foucher,

chercheur à Ifremer

durée de la vidéo : 00h00mn45s
Intervention d'Eric Foucher, chercheur à Ifremer dans l'émission Dimanche en politique diffusée le dimanche 7 mai 2023 ©France 3 Normandie

Va-t-on devoir interdire la pêche dans certaines zones ?

C’est la question qui est posée car la pression de pêche exercée par des bateaux-usines de plus de 100 mètres de long, pose problème. Une concurrence déloyale pour les marins normands qui défendent une pêche côtière avec une flotte de navires ne dépassant pas 20 mètres de long. Le projet porté par Bruxelles est de classer d’ici 2030, 30% des eaux en aire de protection marine, mais sans interdire pour l’instant, le chalutage de fond.

Nous, on est complètement opposés à l’interdiction d’aller pêcher sur les aires marines protégées, tout simplement, parce que là, c'est la pêche artisanale qui sera mise complètement de côté et qui sera bannie. Donc, on veut faire en sorte, justement, qu’on ne soit pas dans un dogme d’opposition de l’écologie. La pêche ne doit pas être la victime.

Stéphanie Yon-Courtin,

Députée européenne

durée de la vidéo : 00h00mn38s
Intervention de Stéphanie Yon-Courtin, Députée européenne dans l'émission Dimanche en politique du 7 mai 2023 ©France 3 Normandie

Comment concilier pêche et pression touristique ?

Quand on s’interroge sur le devenir des ports traditionnellement tournés vers la pêche, les élus appellent à une complémentarité entre les acteurs. Depuis décembre 2019, l’Office du tourisme Bayeux –intercom organise à Port en Bessin-Huppain, un spectacle intitulé "retour de pêche" où certains soirs plus d’un millier de personnes viennent assister au retour des coquillards.

Dans toutes les professions, même les marins-pêcheurs sont flattés, d'une certaine façon, de savoir que le public s'intéresse à eux, les clients de la filière s'y intéressent. À part ça, il est important et je le répète que notre démarche reste très "à distance" et très respectueuse. C'est vraiment le créneau de notre intervention.

Didier Llorca

Directeur de l'office du tourisme de Bayeux Intercom

durée de la vidéo : 00h00mn27s
Intervention de Didier Llorca, Directeur de l'office de tourisme de Bayeux Intercom dans l'émission Dimanche en politique du 7 mai 2023 ©France 3 Normandie

Cette émission est à découvrir ce dimanche 7 mai à 11h30 sur France 3 Normandie et en replay sur la plateforme France.TV

La prochaine émission Dimanche en politique sera à suivre le dimanche 14 mai 2023 et sera présentée par Frédéric Nicolas sur le thème des trains.

L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Économie" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité