Cet article date de plus de 5 ans

Les fours à griller de Gouvix dynamités, une page se tourne

Durant trois générations, on a extrait du minerai de fer à Gouvix. Vestige de cette histoire, les fours à griller fermés depuis 1968. En raison de leur vétusté, ils ont été dynamités ce jeudi.
Les fours à griller de Gouvix, construits en 1923 pour alimenter la SMN en minerai de fer, ont été dynamités ce jeudi
Les fours à griller de Gouvix, construits en 1923 pour alimenter la SMN en minerai de fer, ont été dynamités ce jeudi
A un élève de l'école de la commune qui lui demanda s'il n'était "pas trop triste" quelque minutes avant l'explosion, André Costy répondit par la négative. Mais quand il ne resta plus qu'un nuage de fumée du bâtiment de plus de 40 mètres de haut, l'ancien mineur ne put s'empêcher d'écraser une larme. Les 80 kilos d'explosifs installés au pied des anciens fours à griller ont mis un point final à l'histoire minière de Gouvix, une histoire longue de trois générations.

Certes, l'édifice érigé en 1923 pour alimenter la SMN en minerai de fer avait cessé son activité depuis 1968. Mais il restait debout au milieu du paysage, comme pour ne pas oublier. Désormais réduit en poussière, il ne reste plus qu'un souvenir dans la tête de ceux qui l'ont connu, un souvenir à transmettre aux plus jeunes pour que l'histoire perdure.

Reportage de Rémi Mauger et Stéphanie Lemaire (images aériennes François Monier, Septième Ciel images)
Intervenants:
- Marine Catherine, professeur des écoles
- André Costy, ancien mineur

durée de la vidéo: 02 min 06
Les fours à griller de Gouvix dynamités, une page se tourne

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
industrie patrimoine histoire entreprises économie