• FAITS DIVERS
  • MÉTÉO
  • Société
  • ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • CULTURE

Feuilleton : les 20 ans de la SMN

© France 3 Basse-Normandie
© France 3 Basse-Normandie

Le 5 novembre 1993, la dernière coulée marquait la fin de la Société Métallurgique de Normandie à Colombelles (Calvados). Le feuilleton de cette semaine donne la parole à d'anciens salariés de la SMN.

Par Catherine Gauberti

La Société Métallurgique de Normandie, usine sidérurgique du groupe Unimétal, filiale d'Usinor Sacilor, implantée à Colombelles, près de Caen (Calvados), a fermé ses portes en 1993. Elle employait plus de 6 000 personnes.
De nombreux salariés de l'époque vivent encore à proximité, "sur le plateau", dans l'ancienne cité ouvrière créée au début du XXe siècle par la Société Métallurgique de Normandie pour loger ses employés. Le deuil de la fermeture de l'usine n'est pas fini.

Un feuilleton de Pierre-Marie Puaud, Carole Lefrançois, Dhoifir Haribou, Marc Michel et Xavier Gérard.

 

Episode 1/4 : "Payé pour rester à la maison"


Vingt ans après la fermeture de cette usine emblématique, les blessures ne sont pas refermées. De nombreux sidérurgistes se souviennent avoir été soudainement priés de ne plus travailler, payés pour rester chez eux dès l'âge de 50 ans.
Malgré ces conditions de départ généreuses, la fermeture de l'usine a laissé un grand vide sur le plateau, dans ce quartier où la société logeait ses ouvriers.
 
Feuilleton : les 20 ans de la SMN - épisode 1
Le 5 novembre 1993, la dernière coulée marquait la fin de la Société Métallurgique de Normandie à Colombelles (Calvados). Le feuilleton de cette semaine donne la parole à d'anciens salariés de la SMN. - PM.Puaud/C.Lefrançois


Intervenants :Gérard Le Goupillot, anciens de la SMN (service maintenance)
François Lopez, ancien lamineur de la SMN
Claudine Lopez

 

Episode 2/4 : Les maladies du travail, avant et après la fermeture de la SMN


Au moment de sa fermeture, l'événement avait suscité un vif émoi tant cette entreprise a marqué l'histoire de l'agglomération de Caen. En 80 ans d'existence, près de 100 000 personnes y auraient travaillé.
Le temps a passé. Sur le site, il ne reste presque plus de trace de cette grande usine. Mais les anciens sidérurgistes n'ont rien oublié des années qu'ils ont données à l'industrie de l'acier.
Guy Fournier a passé 20 ans dans l'un des hauts-fourneaux de feu la SMN, il témoigne de la dureté du métier de sidérurgiste, de ses conséquences sur la santé, mais aussi des conséquences psychologiques et morales qui se sont abattues sur les ouvriers licenciés.
 
Feuilleton: les 20 ans de la fin de la SMN - épisode 2
Le 5 novembre 1993, la dernière coulée marquait la fin de la Société Métallurgique de Normandie à Colombelles (Calvados). Le feuilleton de cette semaine donne la parole à d'anciens salariés de la SMN. - PM.Puaud/C.Lefrançois


Intervenant :Guy Fournier, ancien haut-fourniste de la SMN

 

Episode 3/4 : La résistance de la dernière poche


La fermeture de la SMN a été un vrai traumatisme pour les ouvriers : l'usine a compté plus de six mille salariés à son apogée. La plupart entraient à l'école technique de la Société dès l'adolescence avec la certitude d'y travailler jusqu'à la retraite.
Quand l'usine a fermé, en 1993, elle comptait encore un peu plus de mille ouvriers. Les plus âgés ont bénéficié de pré-retraite. Pour les plus jeunes, la reconversion a parfois été douloureuse.
A Colombelles, Daniel Gris a enchaîné les missions d'intérim pendant des années : il n'a décroché un emploi stable qu'à la veille de sa retraite. Aujourd'hui, il n'a toujours pas accepté la fermeture de la SMN, la destruction de son usine.
 
Feuilleton 20 ans de la SMN 3/4 2 decembre 2013
Intervenants :
Daniel Gris, ancien chaudronnier de la SMN
Jacqueline Gris

 

Episode 4/4 : Transmission de la mémoire de la SMN


Vingt ans après la fermeture de la SMN, il ne reste presque plus rien sur le site de l'aciérie, hormis le grand réfrigérant et la porte d'entrée. L'essentiel est dans la mémoire des ouvriers ou dans des documents qu'ils ont sauvés tant bien que mal de la friche et qu'ils transmettent aux jeunes générations.
Le musée de Normandie consacre une vaste exposition rétrospective à cette société métallurgique qui faisait la fierté de ses salariés. D'ailleurs, parmi les visiteurs, il n'est pas rare de tomber sur des anciens sidérurgistes, venus se replonger dans les souvenirs, comme Gérard Errot, l'un des derniers à avoir quitté l'usine. Lui aussi a été mis d'office en pré-retraite à 50 ans. Mais il n'a jamais accepté la fermeture de son atelier et la délocalisation de l'aciérie en Chine. Vingt ans ont passé, mais sa colère n'est pas émoussée.
 
Feuilleton: les 20 ans de la fin de la SMN - épisode 4
Le 5 novembre 1993, la dernière coulée marquait la fin de la Société Métallurgique de Normandie à Colombelles (Calvados). Le feuilleton de cette semaine donne la parole à d'anciens salariés de la SMN. - PM.Puaud/C.Lefrançois


Intervenants :Gérard Errot, ancien tourneur de la SMN
Jacques Vilette, ancien directeur technique de la SMN

 

► Quelques expos à retenir pour les 20 ans de la fermeture de la SMN

 
  • Expos de photos "L'Ange fondeur", "la SMN", "A l'usine", "L'usine à feu", jusqu'au 15 mars 2014 à la Métallo box, face au réfrigérant sur le site SMN, zone d'activité Normandial tel : 02 31 78 77 52
  • Expo "SMN, 1912-1993" Histoire de la SMN au Musée de Normandie (enceinte du Château de Caen)
  • Expo "Ils ont peint la SMN" Peintures représentant la SMN, à la Médiathèque Le Phénix de Colombelles, jusqu'au 21 décembre. Contact médiathèque : Tel : 02 31 72 27 46

► Un site internet de référence sur l'histoire de la SMN, réalisé par deux anciens salariés Jacques Dauphin et François Lopez :    www.la-SMN.com

 

► Programme complet des événements liés à l'anniversaire de la fermeture de la SMN :

Téléchargez le programme complet :

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Il y a 110 000 ans cette plage était une steppe

Les + Lus