Le Groenland, pôle d'intérêt ce vendredi soir à Caen

© R. Linke/picture alliance / blickwinkel/R/Newscom/MaxPPP
© R. Linke/picture alliance / blickwinkel/R/Newscom/MaxPPP

La bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen propose ce vendredi soir une soirée autour de l'Arctique, avec la projection du documentaire "Le crépuscule des glaces" suivie d'un débat animé par la revue "Nordiques", et cette question : comment le changement climatique est-il perçu au Groenland ?    

Par Aurélie Misery

C'est une soirée au delà du cercle polaire que propose ce vendredi soir la bibliothèque Alexis de Tocqueville à Caen. Cette soirée consacrée aux "Mythes et imaginaires de l'Arctique" invite le public à échanger autour des questions d'actualité liées à l'écologie en s'intéressant au Groenland, un territoire de plus de 2 millions de kilomètres carrés, couvert au quatre cinquième par une calotte glaciaire.  
 
© M. Lohmann/picture alliance / blickwinkel/M/Newscom/MaxPPP
© M. Lohmann/picture alliance / blickwinkel/M/Newscom/MaxPPP


"Le Groenland est un espace clé, explique Nicolas Escach, co-rédacteur en chef de la revue "Nordiques" à l'initiative de cette soirée. Bien sûr, nous aborderons la question de la fonte des glaces mais aussi ses conséquences. En effet, avec des passages qui s'ouvrent dans cet espace de glace, l'Articque va devenir de plus en plus fréquenté, avec de nouveaux flux. Notamment touristiques."

S'intéresser au Groenland, c'est aussi se demander comment le changement climatique est perçu par les Groenlandais. "Il faut savoir que pour certains habitants, c'est aussi une opportunité avec des périodes de pêche plus étendues, une agriculture possible dans ces terres froides."


Le crépuscule des glaces

La soirée s'ouvrira à 18h avec la projection du film "Le crépuscule des glaces" du réalisateur Pierre-Marie Hubert spécialisé dans les documentaires et reportages consacrés aux pays du grand Nord. 

"Le Groenland est fascinant, écrit le réalisateur. Ici plus qu'ailleurs on ressent la force mais aussi la fragilité de cette nature éblouissante. Le changement climatique que nous connaissons a forcément plus d'impact dans ces contrées et nous observerons les effets, du fjord grandiose d'Ilulissat aux régions les plus isolées et méconnues des environs de Nuuk."

Un film qui rappelle également que, si toute la glace du Groenland fondait, le niveau de la mer monterait de 6 à 7 mètres. 
 


Le film sera suivi d'une conférence à laquelle participeront également des skippers. 

Soirée "Mythes et Imaginaires de l'Arctique", à partir de 18h à la Bibliothèque Alexis de Tocqueville

 

Sur le même sujet

Les + Lus