INSOLITE. Guidé par les chansons d'Orelsan, il dessine à la main une carte de Caen qui détonne

L'illustrateur Alcatela a publié une carte de Caen (Calvados) "flashy" et dessinée à main levée qu'il a publiée sur les réseaux sociaux. L'artiste est fan d'Orelsan, il lui dédie son œuvre.

"Et c’est au tour de la ville d’Orelsan ! Vive Caen, vive le Magic Beau Gosse !". C'est avec ces mots que l'illustrateur Alcatela, alias Alexis Carlier, publie sa carte dessinée et colorée de Caen (Calvados), ce jeudi 7 décembre 2023, sur X (ex-Twitter) et Instagram.

Une carte aux couleurs vives qui a été partagée de nombreuses fois sur les réseaux sociaux. Originale et ludique, elle est dessinée à main levée par l'artiste.

"Je connais Caen grâce à Orelsan, je suis fan"

Alcatela n'est pas à sa première tentative. Il a dessiné Paris mais aussi d'autres villes de France comme Toulouse, Lille, Dunkerque, Strasbourg, Rennes ou encore Le Havre en 2022 : "Cette ville de Normandie a vraiment été une ville kiffe". 

L'homme de 27 ans a grandi à Lyon et vit dans la capitale française. En réalité, il n'a jamais mis les pieds à Caen. Pourtant, il connaît tout de même bien cette commune et c'est grâce à Orelsan : "J'ai grandi avec lui et dans ses chansons il parle tout le temps de Caen, ça me donne l'impression de connaître cet endroit", nous confie ce dernier.

Cette carte est l'occasion de rendre hommage à son artiste préféré : "Je l'écoute depuis le collège, j'ai ses albums, je suis un énorme fan !". Et forcément, au moment où il conçoit la fameuse "map caennaise", il réécoute ses chansons en boucle.

"Tout en la dessinant, je me repassais ses albums avec surtout la chanson 'Dans ma ville, on traîne'. Ces paroles d'Orelsan ont guidé le choix des couleurs, des différentes formes que j'utilise."

Inspiré par Orelsan mais aussi par sa communauté sur Instagram : "Je leur ai demandé leurs points favoris, ils ont joué le jeu et j'ai pu collaborer avec eux". Il ne cache pas non plus que le parcours consacré à Orelsan et proposé par l'office de tourisme de Caen-la-Mer l'a beaucoup aidé également.

Il oublie le stade d'Ornano

Son style est devenu une véritable signature. 60 heures, c'est le temps qu'a demandé ce travail minutieux et pas toujours facile : "Ça a été un vrai régal de dessiner cette ville. Un peu compliqué, c'est vrai. Mais j'ai adoré le challenge. Ce que j'aime c'est qu'elle est assez bien proportionnée. Il y a de la diversité et elle est dynamique. Ça m'a plu".

L'illustrateur est parti d'un traçage des lignes de tramways pour ensuite dessiner autour... Avec un petit oubli que les internautes lui font vite fait remarquer : "Oui, je n'ai pas mis le Stade d'Ornano, je me suis fait clasher sur les réseaux ! En réalité, je n'avais pas la place de le mettre même si avec le recul c'est vrai que j'aurais pu trouver une solution".

Un artiste autodidacte

Alcatela est autodidacte et n'a jamais pris de cours de dessin : "J'ai toujours adoré dessiner des cartes. J'ai cette passion 'bizarre' depuis que je suis tout petit". Alors, sur les conseils de ses parents, il fait des études dans l'urbanisme.

Il étudie à Sciences-Po et à l'école des Ponts : "Avant je travaillais chez Île-de-France Mobilités et la RATP mais j'ai démissionné car depuis trois ans je vis de ces cartes insolites grâce aux réseaux sociaux où mon travail a été remarqué", nous explique ce dernier.

Si vous avez un coup de cœur pour son travail, ses œuvres peuvent être achetés sur le site Etsy. De son côté, Alcatela a déjà plusieurs autres projets en tête. il s'est notamment lancé le défi d'une carte de New-York : "Ça va être un gros challenge, c'est une énorme ville mais je veux le faire ! C'est encore une fois "une ville kiffe"pour moi, j'ai hâte !".

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Normandie
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité