"C'est du jamais vu !" : 6,5 tonnes de matériaux dérobées sur le chantier d'une passerelle de piste cyclable

Près de sept tonnes de matériaux en acier et en métal ont été volées sur un chantier de Lisieux. Le délit a eu lieu à la mi-avril, les enquêteurs lancent un appel à témoin pour tenter de retrouver les coupables.

Les policiers de Lisieux n'en reviennent toujours pas. Lors du week-end des 13 et 14 avril, 6,5 tonnes de matériaux ont été dérobées sur un chantier situé route d'Orbec, à Lisieux. Il s'agit de grilles, d'armatures, d'étais, d'écrous, en métal et en acier, en résumé des éléments constitutifs d'une passerelle qui devait être installée pour surplomber l'Orbiquet, et ainsi poursuivre la création d'une piste cyclable. 

Un préjudice évalué à 17 000 €

"Ce ne sont pas des choses volumineuses. À main d'homme, c'est transportable", explique le commandant divisionnaire Cyril Vallet. En revanche, ce qui l'a surpris, c'est la quantité de matériaux volée.

Près de 7 tonnes de matériaux, c'est une quantité impressionnante ! Il a fallu un ou plusieurs camions pour transporter ça. Ce n'est pas l'œuvre d'un particulier, il faut être une équipe pour voler ce genre de matériel, les voleurs doivent être aguerris.

Cyril Vallet, commandant divisionnaire du commissariat de Lisieux (14)

Pour la société à l'œuvre sur le chantier, le préjudice est évalué à 17 000 €. Une enquête a été ouverte. Pour l'heure, les enquêteurs savent que le larcin a eu lieu durant le week-end de la mi-avril, entre la fermeture du chantier et sa réouverture, mais ils n'ont pas davantage de précisions sur la ou les plages horaires des vols.

Un appel à témoin lancé pour faire avancer l'enquête

Pour tenter d'en savoir plus, le commissariat de Lisieux vient de lancer un appel à témoins. Les policiers demandent à "toute personne susceptible d'apporter des éléments à l'enquête" de se manifester. Pour les contacter, les personnes porteuses d'informations peuvent appeler le 02.31.15.86.50.