Lisieux : l'ancien étudiant-sandwich propose des tombolas et des jeux de grattage gratuits

Richard Monnier, l'un des créateurs de l'appli mobile Tombol'app
Richard Monnier, l'un des créateurs de l'appli mobile Tombol'app

Gagner de l'argent sans rien débourser, c'est un peu ce que propose l'appli mobile Tombol'app créée par une start-up installée près de Lisieux. L'un de ses créateurs avait déjà utilisé la publicité pour financer ses études.

Par CM

La première fois que nous avons rencontré Richard Monnier, c'était en 2014. Le Normand avait alors 24 ans et était étudiant à l'IUT de commerce de Lisieux. Sans avoir encore décroché son diplôme, le jeune homme avait déjà la le sens des affaires. Son fond de commerce : son corps ou plutôt ce qui l'enveloppe c'est à dire ses vêtements. Contre 150 à 200 euros par mois, il s'engageait à arborer le nom et les coordonnées d'un magasin. Une msie à jour du bon vieux concept de l'homme sandwich pour financer, en partie, ses études. Six ans plus tard, le Lexovien continue d'utiliser la publicité mais pour un tout autre projet.
 

En mai dernier est sortie l'application mobile Tombol'app, un projet né dans la tête de Richard Monnier. Le jeune homme, désormais presque trentenaire, s'est associé à Vincent Lemesle, de Média and Co, une société basée à Saint-Désir, près de Lisieux. L'idée : proposer gratuitement des jeux de hasard, tickets virtuels à gratter et tombola avec des gains financiers réels : 350 euros pour l'heureux vainqueur de la tombola quotidienne. alors où est l'embrouille ?
 
Lisieux : l'ancien étudiant-sandwich propose des tombolas et des jeux de grattage gratuits

"Si c'est gratuit c'est vous le produit", dit l'adage. Si l'internaute n'a rien à débourser pour jouer c'est que les créateurs de Tombol'app se financent par la publicité. Pour pouvoir participer, le mobinaute doit ainsi, au préalable, visionner un spot de pub de 10 à 20 secondes. Les faibles gains en jeu permettent de faire gagner d'avantage de personnes, donc de générer potentiellement plus de téléchargements et de maximiser ainsi la visibilité des publicités.

Depuis le mois de mai, 70 000 euros ont été gagnés. Chaque mois, 20 000 joueurs cliquent dans l'espoir de tirer le gros lot. Les créateurs de Tombol'app souhaitent étoffer leur bébé et cherchent des investisseurs pour lever 500 000 euros.
 

Sur le même sujet

Les + Lus