VIDÉO. "Un jour, les Allemands sont entrés dans la ferme. Ils sont passés à côté d'une vieille voiture dans laquelle mon oncle était caché."

Plus sur le thème :
durée de la vidéo : 00h01mn17s
Une émission proposée par l'antenne de France 3 Normandie à l'occasion du 80ᵉ anniversaire du Débarquement et présentée par Laurent Quembre ©France 3 Normandie

C'était un secret bien gardé... pendant la Seconde Guerre mondiale, dans une ferme près de Lisieux, une jeune femme cachait des armes, des parachutistes... au péril de sa vie. Parmi eux, un jeune habitant de Lisieux, ayant fui la réquisition du Service du Travail Obligatoire (STO). Elle l'a épousé.

C'est une de ces petites histoires dans la grande... Une histoire d'amour en temps de guerre. Qui est restée un secret jusqu'à aujourd'hui. Ou presque.

"Je l'ai su il y a quatre ans seulement lorsque ma tante est décédée. Mes cousines m'ont raconté l'histoire de leur maman qui cachait des armes, qui cachait des parachutistes dans la ferme familiale aux environs de Lisieux et qui cachait son futur mari !", raconte Jean-Pierre Pattier, vice-président de Mémoires de la Résistance et de la Déportation normandes.

Il poursuit : "Pour échapper au STO (Service du Travail Obligatoire, soit pendant l'occupation de la France, la réquisition et le transfert vers l'Allemagne de centaines de milliers de travailleurs français pour participer à l'effort de guerre allemand, ndlr), elle cachait un jeune homme de Lisieux qui est devenu son mari et mon oncle plus tard."

Un jour, les Allemands sont entrés dans la ferme, sachant qu'il y avait des résistants à proximité, et ils sont passés à côté d'une vieille voiture poussiéreuse où mon oncle était enfermé, caché...

Jean-Pierre Pattier

dans l'émission "Les jeudis de l'histoire - la Résistance normande"

Les jeudis de l'histoire

Cette belle histoire, Jean-Pierre Pattier nous l'a racontée à l'occasion d'une émission consacrée à la Résistance normande. En effet, à l’occasion du 80ᵉ anniversaire du Débarquement, France 3 Normandie vous propose une programmation inédite et exceptionnelle. 

Chaque jeudi, du 23 mai au 13 juin, France 3 Normandie propose Les Jeudis de l’HistoireDès 9h10, découvrez un documentaire suivi d'une émission spéciale, ICI, il y a 80 ans, à 10h10.

Les Jeudis de l'Histoire, ce sont également quatre soirées composées d’un documentaire inédit, suivi d’une émission spéciale réalisée par les équipes de France 3 Normandie, liée à la thématique du documentaire.

Ce jeudi 23 mai 2024 à 22h40, vous pourrez découvrir le documentaire "Anne et Marcel Baudot, au nom de l'histoire" de Laurent Sylvestre. Fonctionnaires le jour et partisans la nuit, ils ont développé des stratagèmes pour préserver le patrimoine d’Évreux et de l’Eure, au nez et à la barbe des soldats allemands. Anne et Marcel Baudot ont disparu de la mémoire collective, jusqu’à ce que leurs archives privées soient découvertes, il y a cinq ans.

Ce documentaire inédit sera suivi d'une émission spéciale "Les jeudis de l'histoire" consacrée à la Résistance normande et présentée par Laurent Quembre :

Avec, en plateau :

Voir cette publication sur Instagram

Une publication partagée par Thomas Lajon (@thomaslajon)

"Les jeudis de l'histoire - la Résistance normande", une émission à découvrir ce jeudi 23 mai à 23h30 sur France 3 Normandie et sur france.tv.

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité