Même après 70 ans, les munitions de guerre tuent toujours

© Hélène Jacques
© Hélène Jacques

Ce mardi 24 octobre, un homme a perdu la vie à Orbec (Calvados) lors de l'explosion d'un obus qu'il manipulait dans son sous-sol. Nous vous emmenons dans le très secret centre de déminage de Caen pour faire un point sur les dangers des munitions de guerre.   

Par Emilien David

La manipulation d'un obus de la Seconde Guerre mondiale qui a couté la vie à son propriétaire  mardi  à Orbec relance le débat sur la dangerosité de ces explosifs et munitions  de guerre. Nous nous sommes rendus au très secret centre de déminage de Caen pour faire un point sur leur dangerosité et la démarche à suivre en cas de découverte.

Même après 70 ans, les munitions de guerre tuent toujours



Sur le même sujet

Bolbec : mise en examen pour meurtre d'un habitant

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne