Opération "place nette" dans le Calvados avant le 80ᵉ anniversaire du Débarquement

Pendant deux jours, plusieurs centaines de gendarmes ont été mobilisés pour mener des contrôles dans le Calvados. Seize personnes ont été interpellées et quinze placées en garde à vue.

C'est une opération d'envergure que les gendarmes du Calvados ont menée, ce mardi 12 et mercredi 13 mars 2024, dans le Calvados. Près de 400 militaires ont été déployés sur plusieurs opérations anti-drogue. Une opération "place nette" qui préfigure une montée en puissance des forces de l'ordre, à l'approche du 80ᵉ anniversaire du Débarquement. 

Dans le viseur des gendarmes, qui agissaient sous l'autorité des procureurs de la République de Caen et Lisieux, les trafiquants de drogue présumés.  Ce mardi 12 mars, dans le secteur de Bayeux, douze personnes ont été interpellées. Des enquêtes sont ouvertes "pour acquisition, détention, transport, offre ou cession de stupéfiants et blanchiment". 

Ce mercredi, d'autres opérations de contrôle ont eu lieu dans les secteurs de Falaise et Lisieux (Calvados). Quatre personnes ont été placées en garde à vue.

Les gardes à vue se poursuivent ce mercredi soir, des déferrements sont à prévoir d'ici à la fin de semaine, ainsi que d'autres interpellations.

Joël Garrigue, procureur de la République de Caen

Un important dispositif de gendarmes et de douaniers a été mis en place, ce mercredi, au péage de Dozulé (Calvados) sur l'autoroute A13. Quarante gendarmes, des chiens renifleurs et un hélicoptère en soutien. 

Les militaires ont fouillé les véhicules à la recherche de stupéfiants, armes à feu et billets de banque. 

Une opération "place nette"

Dans un communiqué, la préfecture du Calvados précise que ces nombreux contrôles ont été coordonnés. Des opérations ont également été menées "dans le cadre du CODAF, le comité départemental anti-fraude". Une instance qui coordonne la lutte contre les fraudes fiscales et douanières, les escroqueries aux prestations sociales ou le travail illégal. Les gendarmes ont procédé à des fouilles dans les trains entre Caen et Lisieux, à la gare de Lison, mais aussi dans des garages automobiles. 

Ces opérations "place nette" se préparent très en amont entre les services de l'État et l'autorité judiciaire.

Stephane Bredin, préfet du Calvados

Ces opérations "place nette" vont se multiplier à l'approche des cérémonies officielles du 80ᵉ anniversaire du Débarquement.  

L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Faits divers" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité