Marché aux poissons de Ouistreham : la flambée des prix

Il y avait foule ce matin à la halle aux poissons de Ouistreham. Comme chaque 24 décembre, de nombreux acheteurs attendent le dernier moment pour venir chercher leurs poissons frais ou plateaux de fruits de mer, même si, cette année, les prix ont un peu flambé...

 

Malgré les prix en hausse, le poisson a toujours autant de succès en Normandie pour les fêtes
Malgré les prix en hausse, le poisson a toujours autant de succès en Normandie pour les fêtes © Carole Lefrançois
"C'est cher mais ça vaut le coût car ce sont des produits frais" explique une cliente en repartant avec plus de 100€ de victuailles.

C'est Noël, et pour l'occasion, de nombreux Normands se rendent au marché aux poissons. Problème : depuis plusieurs quelques jours, seuls les coquilliers sortent en mer. En cause : le passage des tempêtes. Si le prix de la coquille se maintient aux environs de 5 euros le kilo, celui des poissons bat des records. 

Les gens font un effort, ils achètent, c'est Noël (vendeuse sur le marché au poisson)

 

La raie reste abordable avec un prix au kilo ne dépassant pas 10€.
La raie reste abordable avec un prix au kilo ne dépassant pas 10€. © Carole Lefrançois


Des prix au kilo qui ont doublé

Cette année, le poisson le plus convoité est le bar sauvage. Sur le marché, son prix a presque doublé. Il y a un mois, vous pouviez en trouver pour 19€90/kg... mais pour Noël, il est à 48€90/kg. 

Le turbot lui aussi est concerné par ce principe d'offre et de demande. Son prix au kilo est passé de 20/25€ à 49.90€.

Bonne nouvelle : si vous désespérez à trouver du poisson frais abordable, la raie, elle, affiche un prix défiant toute concurrence : 9€90/kg. 
 Reportage de Morgane Tregouet et Carole Lefrançois

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pêche économie noël événements région normandie